Soleil - Les P'tits diables T23, Sacha et Tomcrouz T1

/ Critique - écrit par plienard, le 10/04/2017

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Les p'tits diables font l'actualité, pendant qu'une nouvelle série fait de la pédagogie. On devient sérieux chez Soleil ?

Les P'tits diables - Tome 23 : Une soeur présidente - note : 7/10

En cette période électorale où chacun nous propose son programme (enfin, ceux qui n'ont pas d'affaires judiciaires) le plus restrictif et le moins enthousiasmant possible, il est un rayon de soleil (vous avez vu l'allusion ?) qui va éclairer votre vote d'électeur.


@ Soleil 2017.

 
Le programme, c'est Olivier Dutto qui vous le dessine. Un frère et une sœur qui se détestent et sont prêts à tout pour faire punir l'autre. Jusque là, rien de bien nouveau, sauf qu'on  risque de bien rigoler. Dans ce projet qui promet d'être hilarant, c'est Nina qui se propose (proclame) au poste de présidente avec un programme qui ne devrait pas déplaire à toutes les soeurs de France et de Navarre. C'est un projet vivant, fait de bonnes humeur, où la sœur sera supérieure au frère.

Si vous voulez le découvrir, c'est le tome 23 des P'tits diables aux éditions Soleil (c'est bon, vous avez saisi l'allusion, maintenant ?). Alors c'est sûr, je vote pour !

 

Sacha et Tomcrouz - Tome 1 : Les vikings - note : 7,5/10

La collection Métamorphose des éditions Soleil a l'art de proposer des albums à la fois beaux, intéressants et divertissants. Des adjectifs qui qualifient correctement cette nouvelle série, Sacha et Tomcrouz, d'Anaïs Halard et dessiné par Bastien Quignon.


@ Soleil 2017.

 
Ce sont les premiers pas de la jeune femme dans le monde de la bande dessinée avec cette série pédagogique pour laquelle tout aspire à la réussite. La qualité de la couverture et du papier qui offre un bon confort de lecture. Une histoire à la fois sympathique et pédagogique où il va être question des vikings.
Sacha est un petit garçon intelligent. C'est le premier de la classe et toutes les filles l'admirent au point de rendre jaloux Taran le cancre de la classe. Mais Sacha est amoureux en secret de la belle Jade. Et face à elle, il perd toute son assurance. Mais aujourd'hui , c'est son anniversaire et il s'attend à avoir un beau rat intelligent afin de pouvoir faire des expériences. Mais sa mère le surprend en lui offrant un chihuahua. "C'est quand même plus élégant qu'un rat  !" Il va alors l'appeler Tomcrouz comme l'idole de sa mère. Et alors que Sacha part se coucher , le petit chien s'en va fureter dans le laboratoire de son père, là où c'est interdit.
Cette bande dessinée est divertissante par ces personnages hors-normes, première à avoir comme personnage principal le premier de la classe avec un chihuahua. Et pour ne rien rater, Sacha n'est pas bigleux et n'est pas le souffre-douleur de sa classe. Ça change des classiques. Ensuite, cette famille cache un secret mystérieux avec la disparition du père de Sacha. On ne sait pas encore ni quand, ni comment, mais nul doute que cela va constituer un fil rouge. Enfin, Tomcrouz, le chihuahua, va apporter cette sauce comique qui va rendre léger le récit.

Et cerise sur le gateau, l'album est aussi intéressant puisqu'il aura une fonction pédagogique avec ces deux fiches : une fiche "Prens-en de la graine" dans laquelle la mère de Sacha va faire une leçon d'histoire (ici, les vikings) et une fiche "Einstein", plus pratique, où Sacha va proposer une expérience toute simple et réalisable par le lecteur.

Il ne manquait plus qu'un dessin adapté à cet univers et c'est Bastien Quignon qui s'y colle avec une belle réussite et qui donne une réelle identité à cette série naissante.


Les couvertures des deux albums - @ Soleil 2017.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse