Soleil : Nobody S2 T2, Ogres-Dieux T4, Ekhö T10, L'épervier T10

/ Critique - écrit par plienard, le 22/12/2020

Temps de lecture estimé de l'article : 4 minute(s) - laisser un commentaire

Ekhö, monde miroir - Tome 10 : Un fantôme à Pékin - note : 7/10

La fantastique série de Christophe Arleston et Alessandro Barbucci continue avec un dixième tome qui envoie son héroïne, Fourmille Gratuite, et ses compagnons, Yuri Podrov et Sigisbert le preshaun, en Chine !


© Soleil 2020.

 

Fourmille Gratule est à la recherche d'artistes pour monter un show à Broadway. Elle se rend donc en Chine pour recruter des artistes de cirque, et les plus doués se trouvent dans un temple Shaolin, aux portes du Tibet.

Les Shaolin sont à la mode en ce moment chez Soleil. On a eu un album de Sacha et Tomcrouz sur ces experts du combat et de la méditation, et une nouvelle série, sobrement intitulée Shaolin par Di Giorgio et Looky.

Ici, on est évidemment dans l'humour et la caricature. Les Shaolin, version Arleston, non rien des moines tranquilles et ascètes auxquels on peut s'attendre. Ils doivent déjà gérer un fantôme quelque peu truculent qui va profiter de l'arrivée de Fourmille pour investir son corps.

En envoyant Fourmille et Yuri en Chine en cette période, il était évident que Christophe Arleston nous ferait passer par Wuhan et une petit allusion sur un problème avec des chauve-souris. Mais apparemment, cela ne l'a pas inspiré plus que cela.

Un album qui voit Yuri prendre de plus en plus de place et dans lequel Fourmille est quelque peu en retrait. Toujours aussi coquin, l'album se permet même d'être légèrement incorrect pendant une séquence avec  des pandas "pas très WWF ..., mais très WTF".

 

Les Ogres-Dieux - Tome 4 : Première née - note : 8/10

La fantastique série de Hubert et Bertrand Gatignol reprenant sur la généalogie des Ogres-Dieux revient avec un dernier opus. Un dernier album évidemment particulier puisque le scénariste Hubert nous a quitté le 13 février de cette année 2020. Un livre posthume donc dans lequel on retrouve ce qu'on a apprécié depuis les trois tomes précédents : connaitre l'envers du décor.


© Soleil 2020.

 

On a tous en mémoire les contes de notre enfance, souvent cruels, comme ceux d'Andersen ou des frères Grimm. Il n'y a guère qu'avec Disney que ces contes ont été transformés en happy end. Mais avec les ogres-Dieux, c'est un peu comme si on découvrait la vie des méchants de l'histoire. Un univers de dark-fantasy qui s'attache cette fois à la première-née, Bragande. On démarre avec Nita, la tante de Bragande, qui devint la préceptrice des enfants du fondateur, alors qu'elle vouait une haine envers son beau-frère. Elle est surtout à l'origine de l'éducation de sa nièce. Viennent ensuite, l'histoire d'Amarande qui fournissait Bragande en livre, celle d'Elvir Élisent le premier lieutenant du fondateur, ou de maître Tovar l'architecte de la première-née et enfin d'Emione la dernière érudite de la famille.

Des récits qui entrecoupent celui que Bragante fait à sa petite-fille et qui revient sur sa lutte pour lutter contre la barbarie et la cruauté des ogres. Elle n'aura de cesse de vouloir donner plus de pouvoir aux femmes. Un récit magnifié par le dessin gargantuesque de Bertrand Gatignol.

 

Nobody, saison 2 - Épisode 2 : Les loups - note : 7,5/10

Après l'Amérique, direction l'Italie et les années de plomb. Une fille de la haute société romaine s'est fait enlevée, mais elle réussit à se sauver dans les bois. Dans le même temps,Vittorio Alestra vient à la rescousse de son jumeau, Santini, star du foot italien. Il va prendre sa place le temps d'un match. Le rapport entre les deux ? À vous de le découvrir dans cette nouvelle saison de Nobody, la série de Christian de Metter en tant qu'auteur complet.


© Soleil 2020.

 

L'auteur nous plonge dans les années 70 avec son trait sombre pour un polar noir, au suspens haletant, plein de rebondissements.

 

L'Epervier - Tome 10 : La princesse indienne - note : 8/10

Yann de Kermeur, surnommé L'épervier, est un personnage créé par Patrice Pellerin en 1994. Après un premier cycle de cinq tomes, parus initialement aux éditions Dupuis, un second cycle - qui comptera 6 volumes - a démarré en 2005 aux éditions Soleil, dans l'élégante collection Quadrants.


© Soleil 2020.

 

Yann de Kermeur est arrivé au fort de Louisbourg. Mais et loin d'en avoir terminé avec sa mission. S'il a réussi à démasquer le capitaine Wagner, celui-ci a encore des fidèles qui tentent plusieurs attentats contre Yann et son équipage. Il va, aussi, enfin découvrir le véritable but de mission ce qui va retarder encore un peu plus son retour en France où on aurait bien besoin de lui. Agnès de Kermellec y est séquestré par son mari. Quant au Masque, il réussit à échapper à la police du roi et va tout faire pour empêcher qu'on remonte jusqu'à lui.

Un album qu'on attendait depuis 5 ans (le tome précédent étant paru en 2015) et au cours duquel on ne s'ennuie pas une minute. Les évènements s'enchaînent sans  s'arrêter. Et si la situation de Yann semble s'améliorer, celle d'Agnès est au plus mal et vice et versa. L'album suit ces deux  existences en parallèles, en même temps que le complot contre le roi. Un récit riche de trois intrigues dans lequel Patrice Pellerin doit jouer sur la notion de temps

 


Les couvertures des 4 albums - © Soleil 2020.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse