Soleil : Les naufragés d'Ythaq T16, Wunderwaffen-missions secrètes T1, Orgueil et préjugés T1

/ Critique - écrit par plienard, le 21/11/2019

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Les naufragés d'Ythaq - Tome 16 : Les assiégés de Glèbe - note : 7,5/10

Si Christophe Arleston fait l'actualité en ce moment, ce n'est pas seulement à cause de sa nouvelle maison d'édition, Drakoo, c'est aussi par ses scénarii et les nouveaux albums de séries en cours chez Soleil, comme le seizième tome du space opéra Les Naufragés d'Ythaq.


© Soleil 2019.

 Dans ce nouveau tome, les exilés de la Fédération ont retrouvé Granite, Narvarth et Danaëlle. Cette dernière va bénéficier du génie qui a permis à la fédération de changer d'univers sans les clefs et elle va ainsi retrouver une seconde jeunesse. Dans le même temps, on en apprend un peu plus sur les Purpres et un peuple mystique vient à la rencontre de Granite. Elle sera celle qui devra sauver l'univers.

Christophe Arleston emmène encore ses personnages dans d'autres pays pour sauver le monde. Son imagination est sans limite même s'il utilise toujours les même ingrédients.

Adrien Floch, le dessinateur, n'est pas en reste en terme d'imagination et nous livre un album habituel de qualité.

 

Wunderwaffen, missions secrètes - Tome 1 : Le U-boot fantôme - note : 5/10

Des nazis, encore des nazis, toujours des nazis. Richard D Nolane continue de développer son univers uchronique initié avec sa série Wunderwaffen et ses quinze albums (série en cours). Si à une époque récente, les spin-offs de série fleurissaient à tout bout de champ, Wunderwaffen et ses missions secrètes (ou encore Space reich, ou Zepelin's war) entretient cette manière de décliner à fond des univers.


© Soleil 2019.

 Ici, il s'agit d'enquête sur un événement extraordinaire : un u-boot disparu juste avant la fin de la première guerre mondiale qui réapparait mystérieusement sans équipage quelques 27 ans plus tard. C'est le korvettenkapitän Wolfart qui est désigné par Himmler en personne pour faire la lumière sur cette étrange affaire.

Cette série spin-off a pour objectif de proposer des récits complets. L'atmosphère malsaine et cynique qui règne au sein de l'armée allemande et nazie y ait toujours bien développée.

Maza semble apprécier ce genre d'univers et d'uchronie sur la seconde guerre mondiale et mettant en scène nazis et aviation. Il est aux pinceaux de pratiquement toutes les dernières séries de ce genre : Wunderwaffen, USA über alles, Luftballons ou encore Space reich (le storyboard).

 

Orgueil et préjugés - Tome 1 : Les cinq filles de Mrs Bennet - note : 6/10

Cinq jeunes filles de la bourgeoisie anglaise s'ennuient dans leur campagne à Longbour. Elles attendent toutes plus ou moins le prince charmant. Alors quand débarque un beau et riche jeune homme de la capitale anglaise, c'est l'émoi dans la bourgade.


© Soleil 2019.

 Si le titre du premier tome fait irrémédiablement pensé aux quatre filles du Dr March, on en est loin dans le déroulé de l'action et le titre même de ce triptyque annoncé prend alors tout son sens. Orgueils et préjugés marquent effectivement les relations humaines des différents personnages et est une description de la rigidité des conventions dans la société anglaise et la difficulté économique des bourgeois de la campagne par rapport à ceux de la ville, essentiellement pour les filles. Et quand vous avez cinq filles, la difficulté à cette époque est criante. Le mariage de ses filles est donc un objectif essentiel pour Mrs Bennet.

La présence de beaucoup de texte et de dialogue n'est pas seulement dû à la présence de personnages féminins car ils sont là pour permettre de préciser les sentiments, d'expliquer les conventions de chacun. Mais cela a tendance à alourdir l'album malgré un dessin propre et élégant mettant bien dans l'ambiance de la société britannique du 19ième siècle. Adaptation du roman de Jane Austen, la dessinatrice de Lady Liberty, Aurore, n'a pas son pareil pour illustrer cette époque à la sauce japonaise dont elle semble friande.

 


Les couvertures des 3 albums - © Soleil 2019.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse