Soleil : L'épouvantable peur d'Epiphanie Frayeur T2, Sacha et Tomcrouz T3

/ Critique - écrit par plienard, le 12/11/2020

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Deux beaux albums de la collection Métamorphose des éditions Soleil.

L'épouvantable peur d'Épiphanie Frayeur - Tome 2 : Le temps perdu - note : 8/10

Epiphanie Frayeur s'est débarrassée de sa peur (voir le tome 1). Cela lui a demandé beaucoup d'effort et de sérieux. Elle a maintenant neuf ans, et a tellement passé son temps à gérer sa peur qu'elle en a oublié d'être une enfant. Elle est passée à côté de nombreuses choses, dont celle d'avoir des amis. Mais elle a encore une chance : celle de rattrapper le temps perdu. 


© Soleil 2020D.

 Séverine Gauthier et Clément Lefèvre renvoient leur héroïne dans ce pays extraordinaire qui fait penser à celui du pays des merveilles d'Alice. Et avec l'aide du monsieur qui flotte (car il a perdu son sérieux), elle va essayer de redevenir une enfant, un sentiment qu'elle n'a jamais vraiment connu. Et pour cela, pas le choix, il va falloir faire des choses qu'elle n'a jamais osé faire. 

Une histoire poétique, qui fait toujours immanquablement penser au roman de Lewis Carroll avec ses personnages exhubérants et fantastiques. Un monde cependant plus doux et amical que celui d'Alice et qui n'est pas absent de références et d'un hommage au "voyage dans la Lune" de Georges Méliès. Il y est aussi traité du thème de l'enfance et de la difficulté de se faire des amis, point de départ de toute l'aventure.

Les dessins et les couleurs de Clément Lefèvre sont superbes. Il en ressort une certaine mélancolie et une poésie qui donne envie de protéger nos enfants et d'éviter de les faire grandir trop tôt.

 

Sacha et Tomcrouz - Tome 3 : Les Shaolin - note : 6,5/10

Sacha et son chihuahua Tomcrouz sont de retour pour nous en apprendre plus sur les shaolin. En effet, capable de voyager dans le passé grâce à l'allergie de son chien, Sacha va partir dans la Chine du XVIIème siècle, apprendre le Kung-fu auprès d'un maitre shaolin. Tout cela pour pouvoir ensuite faire partager son savoir à la belle Jade.


© Soleil 2020.

 

Un troisième tome toujours aussi agréable à lire grâce à l'histoire originale d'Anaïs Halard et aux superbes dessins de Bastien Quignon. Toujours agrémenté de fiches éducatives, c'est un bon moyen de se divertir et de s'instruire.

 


Les couvertures des 2 albums  - © Soleil 2020.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse