Soleil : Crusaders T2, Pionnières T2

/ Critique - écrit par plienard, le 23/09/2020

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Crusaders - Tome 2 : Les émanants - note : 7/10

L'espèce humaine a été contactée par les espèces extraterrestres qui leur ont permis de faire un bond technologique de plusieurs millions d'années. Mais ce "cadeau" n'est pas accompagné d'une bonne nouvelle. Une espèce belligérante, les Largans, projette de détruire toutes les planètes avec de l'intelligence. Une alliance extraterrestre doit empêcher cela. Mais les Largans semblent parer à toutes attaques. Et les hommes dans tous cela ? Cantonnés à un rôle d'observateurs, leur maigre connaissance paraissent dérisoires face à l'ampleur du danger.


© Soleil 2020.

 On est dans de la science-fiction pure comme l'aime en faire le scénariste Christophe Bec. Et oui, on a encore droit à un récit de fin du monde avec des méchants extraterrestres comme il a déjà pu ou va nous raconter dans Prométhée (20 tomes, série en cours), Olympus mons (6 tomes, série en cours), Labyrinthus (série à venir chez Glénat).

Si la notion d'assemblée d'espèces extraterrestres n'est pas sans rappeler la série Sillage, la comparaison s'arrête là. On est ici au bord de l'apocalypse et le style graphique de Leno Carvalho est beaucoup plus réaliste et organique que le dessin de Philippe Buchet.

L'intérêt, outre la qualité et la richesse des dessins, est de voir comment toutes ces espèces vont s'en tirer. Et si les Humains vont être des acteurs de la victoire. S'il y a victoire ?

 

Pionnières - Tome 2 : Nelly Bly - note : 6,5/10

Après Anita Conti, la série Les Pionnières aux éditions Soleil proposent une nouvelle héroïne, Nelly Bly. De son vrai nom Elizabeth Jane Cochrane, cette jeune femme a l'ambition et la volonté de devenir journaliste. Mais nous sommes à la fin du XIXème siècle, et le métier de journaliste n'est pas fait pour une femme, ou au mieux "aux rubriques jardinage, couture, potins et théâtre".


© Soleil 2020.

 Elle va alors accepter le marché du directeur de la rédaction du New York World qui pensait certainement que personne de censé ne pourrait réussir ce défi : infiltrer un asile psychiatrique pour rapporter un reportage de l'intérieur.

À l'image d'Anita Conti, Nelly Bly n'est pas forcément très connue du grand public. Mais à n'en pas douter, elle incarne le type de femme que la série veut mettre en avant. Volontaire, courageuse, elle va braver les sévices et la cruauté des infirmières, pour dénoncer un scandale. Son article aura d'ailleurs des répercussions bénéfiques pour les asiles psychiatriques.

Sur un scénario de Nicolas Jarry et des dessins de Guillaume Tavernier, cet album retrace un des premiers épisodes marquant de sa vie qui lancera sa carrière et fera d'elle l'incarnation du journalisme d'investigation. Un album qui dépeint l'état d'esprit et sa force de caractère.

 


Les couvertures des 2 albums - © Soleil 2020.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse