Soleil : Cavalerie rouge, Space reich T3, Le Fulgur T3

/ Critique - écrit par plienard, le 27/06/2018

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Une adaptation de roman russe, une uchronie façon "si les nazis m'étaient contés" ou Jules Verne en BD. Chez Soleil, la bande dessinée c'est de la littérature ...

Cavalerie rouge - note : 4/10

Et c'est un nouvel album signé du prolifique Jean-Pierre Pécau que nous retrouvons sur notre site. Fini les uchronies et autres aventures historico-fantastiques, c'est une adaptation d'un recueil de l'auteur russe Isaac Batel, Cavalerie rouge.


© Soleil 2018.

 Seize des trente-quatre nouvelles du recueil sont ici mises en dessin par le serbe Milovic Djordje. Un dessin à l'aquarelle, brut et direct, au trait fin, qui donne une belle authenticité à l'ouvrage.

Reste pourtant une sensation d'incompréhension. La faute à des textes trop présents et trop pompeux qui poussent à l'ennui. Les chapitres s'enchainent dans un sens chronologique certain mais ils apparaissent manquant de liant, seuls au milieu des autres.

La Russie est un pays complexe et difficile. Ses auteurs ne le sont pas moins . En cela, cette adaptation est respectueuse de l'ouvrage.

 

Space reich - Tome 3 : Objectif Von Braun - note :7/10

La franchise Wunderwaffen a fait des petits qui commencent à marcher de leurs propres ailes. Richard D Nolane s'aventure sur le terrain de l'aéronautique et de la course aux étoiles.


© Soleil 2018.

 Space reich est annoncée en quatre tomes, et après les deux premiers tomes on n'a pour ainsi dire pas beaucoup d'avancé. Mais c'est déjà le troisième épisode, et les USA testent leur première fusée. L'échec est cuisant et ils décident de rappeler le français Jacques Bergier. De son côté, l'Allemagne accumule les succès avec Von Braun qui devient l'homme à abattre pour les USA et la résistance française.

La seconde guerre mondiale revue et corrigée par Richard D Nolane a un côté à la fois fantastique et totalement effrayant. Il développe un côté mystique où le bon sens scientifique fait place à des sciences occultes et mystiques. Et si on ne plonge pas dans la science-fiction et les extra-terrestres (déjà vu dans Wunderwaffen), on s'attend à les voir débarquer d'un moment à l'autre.

Le dessin de Marko Nikolic manque un peu de mouvement et les regards des personnages sont parfois à la limite de l'illumination. Remarquez cela n'est pas si mal, car dans cet univers de marionnettes et de pantins, cela correspond à l'ambiance. On vous le conseille si vous êtes un fan du genre.

 

Le Fulgur - Tome 3 : Les terres brûlées - note : 7/10

Suite et fin du triptyque de Christophe Bec et dessiné par Dejan Nenadov aux éditions Soleil. Une série qui rend hommage au série du genre et au roman de Jules Verne comme Voyage au centre de la Terre ou 20000 lieues sous les mers.


© Soleil 2018.

 Le dessinateur va jusqu'à styliser sa mise en page en découpant l'album en différent chapitre et illustré tel un roman paru chez Pierre-Jules Hetzel. On se retrouve ainsi plongé en plein début du 20ième siècle de manière idéale.

L'équipage du Fulgur est toujours coincé dans les entrailles de la Terre. Ils ont été obligés de quitter le submersible pour rejoindre le couple de survivants de la catastrophe naturelle qui les a tous emprisonné sous terre. En continuant leurs recherches, ils ont trouver une sorte de puit qui pourrait bien les conduire vers l'extérieur. Ils s'organisent donc pour construire un échafaudage à l'aide d'éléments du Fulgur. Dans le même temps, une expédition de recherche et de sauvetage est organisée à la surface sans réellement savoir si les naufragés sont bien vivants.

Une bonne série d'aventures, sans prétention, comme sait si bien les faire Christophe Bec. C'est toujours l'occasion de voir comment les hommes peuvent réagir dans des conditions extrêmes, pour sauver leur vie ou leur idéal.

 


Les couvertures des 3 albums - © Soleil 2018.

 

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse