Soleil : Carmen, Nils T2

/ Critique - écrit par plienard, le 10/01/2018

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Des BD de métamorphose !

Nils - Tome 2 : Cyan - note : 7,5/10

Nils est le dernier espoir pour sauver le monde. Les divinités s'opposent quant aux représailles à apporter suite aux comportements des hommes. Et les hommes sont à la recherche de l'immortalité quitte à déséquilibrer les forces qui régissent le monde.


   © Soleil 2017.

 

En mélangeant un univers de conte nordique à une ambiance style steampunk Jérome Hamon offre une belle fable sur le comportement outrancier de l'homme avec sa planète. On suce à grosse gorgée les ressources toujours moindre de notre planète sans vraiment se rendre compte de l'urgence.

Antoine Carrion continue son travail superbe commencer sur le premier tome. Si l'ambiance bleue-nuit est toujours présente, elle s'assombrit encore un peu plus.

 

CARMEN - Note : 8/10

La collection Métamorphose des éditions Soleil est l'assurance de découvrir une œuvre dans un écrin particulier. Ici, Carmen, la nouvelle de Prosper Mérimée, rendue célèbre par l'opéra éponyme de Georges Bizet, est illustrée par Benjamin Lacombe.


© Soleil 2017.

 On n'est pas à proprement parlé dans de la bande dessinée traditionnelle, mais dans une illustration du roman. Un exercice que Benjamin Lacombe a déjà exécuté pour le même collection Métamorphose, à maintes reprises en adaptant les contes macabres d'Edgar Alan Poe (en 2009), les aventures d'Alice aux pays des merveilles de Lewis Carroll, ou encore Notre dame de Paris de Victor Hugo.

Ici, Benjamin Lacombe met, une fois de plus, tout son talent pour une illustration où le côté vamp de Carmen est mis en avant et particulièrement exploité. L'image d'une femme à la fois jeune et fragile, mais aussi séductrice et sans doute vénéneuse, qui  tisse sa toile pour mieux séduire.


Les couvertures des 2 albums - © Soleil 2017.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse