7/10Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse

/ Critique - écrit par plienard, le 22/08/2016
Notre verdict : 7/10 - Androïde, l’avenir de l’homme ?

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Une belle série de science-fiction chez Soleil.

Au terme de ce deuxième tome de la série Androïdes (quatre sont prévus au total, un tous les trois mois), on peut d’ors et déjà annoncer qu’elle est une petite réussite. C’est un peu anticiper sur la qualité des deux prochains tomes, certes. Mais on a la satisfaction d’avoir lu une bonne histoire, originale d’Olivier Péru (comme d’habitude, serait-on tenté de dire) et bien mise en image par Geyser.


©Soleil édition 2016.

On se retrouve au XXV siècle, à bord de l’ISS Oxygen. Ce vaisseau spatial terrien a pour mission d’explorer l’espace pour un voyage de 600 ans. Hélas le vaisseau rencontre une pluie de météorite qui l’endommage irrémédiablement. Les pertes sont énormes et la mission initiale n’est plus possible. Le seul espoir est de faire demi-tour, un demi-tour de 1000 ans ! A son bord, AC7+, l’androïde raconteur d’histoire, va prendre soin du premier bébé né sur le vaisseau, Ulysse.

Le thème de l’intelligence artificielle dans cette série est traité de manière assez originale et s’éloigne des classiques sujets sur une intelligence froide devenue incontrôlable. C’est même plutôt l’inverse. Ici, l’androïde est doué d’une certaine empathie et les robots, en général, sont les réels héros de cette histoire. L’homme n’étant finalement qu’un spectateur sauf lorsqu’il va s’agir de faire preuve d’imagination, de réflexion et de réaction. C’est traité de manière assez fine et positive, avec beaucoup d’espoir. Et le dessin et les couleurs apportent aussi du bonheur à la lecture. Que demander de plus ?


La couverture de l'album - ©Soleil édition 2016.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse