Rue de Sèvres : Les Spectaculaires T5, La Guerre invisible T1

/ Critique - écrit par plienard, le 12/04/2021

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Les Spectaculaires contre les Brigades du pitre - Tome 5 - note : 8/10

La très sympathique série de Régis Hautière et Arnaud Poitevin s'étoffe d'un cinquième opus toujours aussi rafraîchissant. Avec son humour rocambolesque, la série ne cesse de nous émerveiller. Des enquêtes hilarantes, des personnages hauts en couleurs, un dessin maîtrisé, des couleurs au top (Christophe Bouchard). Pour les lecteurs attentifs aux détails, vous croiserez des personnages emblématiques de la bande dessinée comme le professeur Mortimer, Champignac et Zorglub, etc ...


© Rue de Sèvres 2021.

 

L'univers de la série oscille entre Arsène Lupin, Adèle Blanc-Sec et les brigades du Tigre. Ce tome 5 est d'ailleurs un hommage à la série télévisée par son titre. Ainsi, une association d'anarchistes malfaiteurs, emmenées par un clown, et se faisant appelée les brigades du pitre, prend un malin plaisir à piller et saccager le Tout-Paris. Et c'est le baron Clampin du Buisson de Bassefeuille, dont la femme a été enlevée, qui va demander l'aide des Spectaculaires. Une sorte de compétition va alors s'organiser entre les deux bandes. Et l'avantage va être aux brigades du pitre. Mais pour combien de temps encore ?

Les aventures des Spectaculaires ne sont pas seulement une suite d'enquêtes rigolotes, il y a aussi un développement sur les personnages et en particulier sur Pétronille. Une série tout public qui devrait être dans toutes les bibliothèques.

 

La guerre invisible - note : 7/10

Nous sommes en Égypte, au début des années 50. Frau Ingelmann vient rejoindre son beau-frère au Caire avec son fils Rudi. Une totale découverte pour le jeune garçon qui découvre un pays inconnu. Mais ses appréhensions ne sont pas totalement liées à la découverte d'un nouveau pays. En effet, les adultes qui l'accompagne ne sont pas sa vraie famille. Il accompagne ses deux espions pour les aider à remplir une mission : approcher un scientifique allemand, ancien collaborateur de von Braun, pour l'enlever au compte des américains.


© Rue de Sèvres 2021.

 

Un récit d'espionnage avec des personnages plutôt inédits pour ce genre d'histoire : un orphelin traumatisé par la guerre, utilisé par une femme qui n'a pas le sens maternel et qui traîne elle aussi ses démons.

Le dessin d'Olivier Martin est réaliste et parvient à faire passer les émotions. Pour le reste, on est dans une histoire d'espionnage avec ce qu'il faut de secrets, de mensonges et de trahisons.

Une histoire prévue en trois tomes et signée par Franck Giroud, qui nous a quitté en 2021.

 


Les couvertures des 2 albums - © Rue de Sèvres 2021.

 

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse