6.5/10On n’avait rien demandé ! : Fantasy sports n°2

/ Critique - écrit par plienard, le 08/06/2016
Notre verdict : 6.5/10 - Jeanne et Serge, version mollusque

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Si le premier tome avait inauguré notre rubrique Onrd, le second tome s'essaye à un deuxième avis. Et il a bien fait.

Wiz et Mug, les chasseurs de trésors, se retrouvent par erreur dans une ville en ruines, Barbel Bay. Ils trouvent une auberge pour se reposer et y rencontre la guérisseuse Daphné qui les drogue et s’empare de leur trésor. A leur réveil, le sang de Mug ne faut qu’un tour. Et lorsqu’ils retrouvent la voleuse, ils n’ont d’autres choix que de participer au tournoi de yahm, un tournoi de Beach volley dont le vainqueur pourra repartir avec le trésor de la palourde sacrée.


©Gallimard édition 2016.

Le tome 2 de Fantasy sports vient réhausser l’avis qu’on avait porté sur le premier tome. Le duo Wiz et Mug s’enrichit. Et si dans l’album précédent, on était plus dans une opposition entre la jeune et subtile Wiz et le lourdaud Mug, on a ici plus de coopération. Mug devient ainsi plus sympathique. L’autre évolution, et pas des moindres, c’est le propos qu’on pourrait qualifier de politique qu’il n’y avait pas avant.

Wiz et Mug sont envoyés par l’archimage pour rétablir l’ordre, défaire un despote et récupérer des trésors. Mais à Barbel Bay, les habitants ne sont pas de cet avis, car si la ville est dans cet état, c'est bien à cause de l'archimage, ce qui a pour conséquence de faire ouvrir les yeux à nos deux héros.

Mélange de fantasy et de sports (comme son titre l’indique), la série de l’américain Sam Bosma gagne en profondeur et en largesse. Si vous appréciez les mélanges des genres (manga-comics-sport-fantasy), vous devriez être ravis.


La couverture de l'album - ©Gallimard édition 2016.

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse