On n’avait rien demandé ! : Notre univers en expansion

/ Critique - écrit par plienard, le 15/06/2016

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Quand les américains commencent à philosopher sur leur société, ils arrivent parfois à nous ennuyer, mais vraiment bien !

Alex Robinson nous narre l’histoire de trois copains d’enfance, Billy, Scotty et Brownie, qui vont être confrontés à la paternité de manières différentes. Billy et sa femme Marce essaient d’avoir un enfant depuis un moment. Mais lui se pose beaucoup de question et n’est pas vraiment chaud. Scotty attend son deuxième enfant et son problème est plutôt de savoir comment va réagir le premier et de retrouver une vraie vie de couple. Quant à Brownie, c’est l’éternel célibataire qui plutôt mal la paternité de ces deux potes. Seule la partie de Box-ball permet de les voir mais cela sera-t-il toujours possible ?


©Futuropolis 2016.

Sorte d’étude des mœurs américains, ce roman graphique a ceci d’irritant qu’on a déjà l’impression d’avoir lu ou vu ces sujets traités de maintes foi dans tous les médias. On se tape ici des réflexions philosophiques au milieu de réflexions du quotidien ce qui donnent à tout ceci  un mélange assez indigeste et barbant. Les personnages sont bien sûr à cran et rien de bon ne sort de tout ceci. Cela finit inévitablement par un clash.

Alors si vous attendez un enfant et que vous vous posez des questions, cet album vous intéressera peut-être mais il ne vous apportera rien. Si vous vous intéressez aux histoires d’adultères, 30 pages sur 250 devraient vous ravir. Si vous êtes célibataires et que vous avez toujours un avis à dire sur la vie, une bonne centaine de pages sont pour vous. Mais vous resterez célibataire.

Au final, les questionnements sur la vie d’américains vus par un américain, cela n’intéresse finalement ... que les américains.


la couverture de l'album - ©Futuropolis 2016.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse