8/10On n’avait rien demandé ! : Porcelaine T2

/ Critique - écrit par plienard, le 11/05/2016
Notre verdict : 8/10 - Femme brisée

Temps de lecture estimé de l'article : 1 minute(s) - laisser un commentaire

Une très belle surprise aux éditions Delcourt.

N’ayant pas lu le premier tome, je n’avais pas vu l’intérêt de vous parler de cette série dont je ne connaissais rien. Le service presse de Delcourt en a décidé autrement et bien lui en a pris. Cet album est tout simplement emballant et ne donne qu’une envie, celui de lire le précédent et de nous rendre impatient quant à la sortie du prochain.


©Delcourt édition 2016.

Le premier tome se focalisant sur une jeune fille des bas-fonds, Gamine, qui va hériter d’une fortune colossale et qui a le pouvoir de créer des êtres de porcelaines à partir de corps mourants. Ce deuxième tome est toujours centré sur gamine, mais elle est maintenant une femme séduisante et dont le pouvoir fait des envieux. Ainsi, ses porcelaines intéressent vivement l’armée qui aimerait pouvoir s’en servir pour faire la guerre. Gamine refuse mais tombe amoureuse d’un capitaine.

Cette série est signée Benjamin Read et dessinée par Chris Wildgoose, deux auteurs britanniques qui méritent d’être mieux connus. L’univers créé par Benjamin Read est  tout bonnement original avec ces porcelaines mi-hommes mi-statues, et leur représentation par Chris Wildgoose est d’une beauté esthétique remarquable. Les personnages sont extrêmement fouillés et on ressent leurs émotions personnellement et c’est tout naturellement qu’on les accompagne dans leurs évolutions.


Les couvertures des albums 1 et 2 - ©Delcourt édition 2016.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse