LE LOMBARD : Les Schtroumpfs T34, Drones T2, La Jeunesse de Thorgal T4

/ Critique - écrit par plienard, le 06/05/2016

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Deux classiques du catalogue du Lombard entourent une bande dessinée d'anticipation.

La Jeunesse de Thorgal – Tome 4 : Berserkers – note : 6.5/10

L’incroyable histoire de Thorgal continue son parcours entre la série principale (34 tomes) et ses  dérivées – Kriss de Valnor (6 tomes), Louve (5 tomes) et la Jeunesse avec l’album qui nous intéresse –. On a toujours Yann et R Surzhenko aux commandes (et qui officient aussi sur Louve).


©Le Lombard édition 2016.

Comme son titre peut le laisser entendre, la jeunesse se déroule avant l’histoire de Thorgal. Et l’amour entre Aaricia et Thorgal va être mis à rude épreuve car le roi Gandalf-le-fou donnera sa fille en mariage à celui qui la ramènera saine et sauve. Celle-ci a été enlevée par Moldi-le-furieux et ses guerriers invincibles, les Berserkers. C’est une course-poursuite qui s’engage entre différents rivaux – Thorgal, Sigurd et Ratatosk – et l’occasion aussi de découvrir le secret de la puissance des Berserkers.

 Ce tome 4 est un bon récit d’aventures dans l’esprit de la série principale même si le déroulement et quelque peu convenu et un peu trop happy-end. Il reste que celui qui tient le haut du panier est bel et bien Gandalf-le-fou qui porte bien son nom. Sans paroles, traitre, veule, il paraît tellement insensé qu ‘il nous promet encore de belles péripéties.

 

 

Drones – Tome 2 : Post-trauma – note : 7/10

Pendant que Louise et ses coéquipiers cherchent à faire respecter l’ordre et protège les intérêts européens implantés dans la province du Qinghai, le groupe chrétien de Yun Shao distribue des repas aux populations exploitées, tout en les manipulant et en commettant des actes terroristes. Yun Shao est devenue l’ennemie publique numéro un pour les européens.


©Le Lombard édition 2016.

Dieu que ce diptyque fait froid dans le dos ! tellement il semble complètement dans l’air du temps. Outre le côté futuriste apporté par les droïdes familiaux et par la manière ludique du contrôle des drones, les problématiques exposées ont tous leurs sens dans notre société et sont malheureusement d’actualité. Outre le terrorisme, il y ait question de l’action des pays européens en dehors de leur frontière et de leurs conséquences. Ce qui amène à réfléchir sur qui est responsable du premier dérapage et qui est dans la vérité, si tant est qu’il n’y en ait qu’une ! Enfin, peut-on se sentir coupable quand on tue par drone interposé comme dans un jeu vidéo ? N’y a-t-il pas un risque de perdre toute notion de réalité ?

Vous l’aurez compris, ce diptyque de Sylvain Runberg et Louis au Lombard n’est pas anodin et vous invite à réfléchir plus que ce qu’on s’attend.

 

Les Schtroumpfs – Tome 34 : Les Schtroumpfs et le demi-génie – note : 7/10

Ce trente-quatrième album adapte les contes des Mille et une nuits à la sauce franco-belge des schtroumpfs. En effet, le schtroumpf costaud et le schtroumpf à lunettes découvrent une mini amphore près de la rivière. A leur grande déception, il n’en tombe que des cailloux et ils la rejettent à l’eau. Cependant, parmi les pierres se trouvait une perle qui éclata et libera un petit génie. Les deux schtroumpfs en sont maintenant les maîtres. Mais à voir la façon dont il exauce les vœux, ce n’est sans doute pas le meilleur des génies. D’autant, que le schtroumpf bucheron l’apercevra plus tard en compagnie de Gargamel.


©Le Lombard édition 2016.

Allez, on peut le dire, cette histoire est une idée de génie. Une histoire qui va même obliger les schtroumpfs et Gargamel à coopérer. Le dindon de la farce sera bien évidemment le méchant sorcier, que la cupidité va mettre à rude épreuve. C’est une bonne histoire de schtroumpf qui joue avec les légendes et les mythologies.

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse