9/10Melvile - Tome 2 - L’Histoire de Saul Miller

/ Critique - écrit par plienard, le 18/02/2016
Notre verdict : 9/10 - de la BDVD

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Romain Renard est un artiste multi-facette. Tout à la fois musicien, scénographe, graphiste, il est aussi auteur de bande dessinée. Et il est évident que cette dernière facette bénéficie des autres. Il vous est d’ailleurs possible de lire cette bande dessinée en écoutant son expansion numérique dans un style à la "Jean-Michel Jarre" mélancolique, reposant ou angoissant.


©Le Lombard édition 2016.

Avec son deuxième album sur un habitant de Melvile, Romain Renard nous raconte l’histoire de Saul Miller. Astrophysicien, il est revenu dans sa ville natale. Habitant au milieu de la forêt, il fait le professeur pour la jeune Mia, a sympathisé avec ses voisins Beth et Daniel qui ont quelques difficultés à avoir un enfant. C’est un peu le paradis jusqu’au moment où deux hommes veulent traverser sa propriété. Et devant son refus, le ton monte.

Si les 20 premières pages peuvent paraître inutiles – vingt pages de photos-dessins passant de l’espace jusqu’à la forêt de Melvile – on rentre finalement assez vite dans l’ambiance de ce polar angoissant. Tout à tour, on passe de la sérénité à l’angoisse, des interrogations aux explications, des certitudes aux inquiétudes. Et si on croit comprendre ce qu’il se passe, Romain Renard se fait un plaisir de démontrer le contraire. Le dessin photographique de l’auteur, dans des ambiances sombres-obscures, fait monter la pression.

Alors qu’on découvre de plus en plus souvent des BD-CD de qualité – La fille, Sanseverino est Papillon – Romain Renard tente le cinéma dessiné pour un résultat bluffant et enthousiasmant.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse