7/10Les Humanos : L'Autoroute sauvage T3

/ Critique - écrit par plienard, le 03/05/2017
Notre verdict : 7/10 - Autoroute avec retour

Temps de lecture estimé de l'article : 1 minute(s) - laisser un commentaire

Mo et Jin sont arrivés à Paris. Il leur faut retrouver Hélène, enlevée par le clan des tatoués.

Troisième et dernier tome de l'adaptation du roman de Julia Verlanger qui s'annonce comme le retour au point zéro : Premièrement, car la cathédrale Notre Dame est le point de zéro des autoroutes ; Deuxièmement, parce que ce dernier tome doit ramener les personnages à leur situation initiale (au début du récit) ; Troisièmement, ce récit est particulièrement sévère avec l'humanité et montre une évolution humaine arrivée au stade zéro. On a su évoluer technologiquement, matériellement, mais humainement on est revenu à des instincts primaires et à la loi du plus fort.


© Les Humanoïdes associés 2017.

 
Le dessin du chinois Zhang Xiaoyu est particulièrement adapté à ce type de récits et à l'état d'esprit des albums. Le dernier tome offre ici une fin classique mais apporte aussi plusieurs révélations qui vont permettre de mieux comprendre la situation. On a pris du plaisir à suivre les maheurs d'Hélène et de Mo. On a appris à les connaitre et à les apprécier. Si le roman dont est tirée ce triptyque est ancien (milieu des années 70), les interrogations qu'il amène sont malheureusement toujours d'actualité.


La couverture - © Les Humanoïdes associés 2017.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse