Les Humanoïdes Associés : Le vent des libertaires T1, L'ange aux ailes de lumière T1

/ Critique - écrit par plienard, le 27/09/2019

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Science-fiction et anarchisme.

Le vent des libertaires - Tome 1 - note : 7,5/10

Le vent des libertaires est le premier tome (sur deux prévus) sur l'histoire romancée de Nestor Makhno, un révolutionnaire ukrainien. Le récit est signé par Philippe Thirault (Mille visages, Retour sur Belzagor) et dessiné par Roberto Zaghi aux éditions Les Humanoïdes Associés.


© Les Humanoïdes associés 2019.

 Nestor Makhno est le fils d'une famille de pauvres paysans ukrainiens. Veuve et ayant déjà perdue un fils, sa mère va le faire adopter par une riche famille de propriétaire. Mais cette nouvelle vie ne lui plait guère et il finit par s'enfuir. Il rejoindra les socialistes révolutionnaires puis les révolutionnaires libertaires avec qui il mènera des raids d'expropriation des riches bourgeois pour rendre les biens au peuple. Et c'est lors de l'une d'elle qu'il sera capturé. Il n'échappera à la mort par pendaison qu'en raison de son jeune âge, moins de 20 ans, et sera envoyé en prison à Moscou dont il ne sortira qu'à la faveur de la révolution russe de février 1917.

C'est un personnage fascinant qu'on nous expose ici. Homme convaincant et convaincu, viscéralement contre les injustices faites au peuple, le récit en donne une version idéale. Sorte de chevalier blanc, ou de Robin des bois, il est présenté comme une sorte d'anarchiste idéal. La réalité doit être sensiblement plus complexe. Il faut donc prendre ce diptyque pour ce qu'il est : une biographie romancée d'un homme charismatique.

 

L'ange aux ailes de lumière - Tome 1 - note : 7/10

L'univers et les romans de Julia Verlanger continuent d'être développés chez les Humanoïdes Associés. Après Horlemonde, L'Autoroute sauvage et Les décastés d'Orion, c'est maintenant L'Ange aux ailes de lumière dont on découvre ici le premier tome (sur deux annoncés).


© Les Humanoïdes associés 2019.

 Ce récit vient compléter l'univers des planètes orphelines créé par Julia Verlanger et où l'humanité a envoyé des colons pour sauver l'espèce humaine du cataclysme  qui s'abattait sur la Terre. Mais au fil des siècles, les populations des nouvelles planètes ont plus ou moins régressées.

Jatred est le descendant d'une de ces anciennes colonies et a rejoint la CDE (Confrérie Des Etoiles). Pour sa première mission, il va retrouver Valika, surnommée "la princesse" à cause de son air hautain et sa vanité que par ses origines - fille de hauts dignitaires de la DCE. Ils sont envoyés sur Vaeroya, où le pouvoir religieux fraichement élu voit d'un mauvais la présence de la confrérie des étoiles. Et au lieu de se tenir à carreaux, Jatred et Valika vont tout de suite se mettre en évidence en empêchant une femme enceinte d'être exécutée elle aurait couché avec un démon, un ange aux ailes de lumière.

Un récit de science-fiction intéressant, dans son déroulé et ses événements. Le couple formé par Jatred et Valika est un classique entre l'ancien esclave et l'ambitieuse d'une famille aisée. Les rapports sont évidemment conflictuels. Le dessin de Carlos Magno est de bonne facture, même si les combinaisons des membres du CDE ne les mettent pas en valeur. Il se rattrape très largement dans le final avec des cases qui sèment le trouble. Un premier tome qui donne envie d'aller plus loin.

 


Les couvertures des 2 albums - © Les Humanoïdes associés 2019.

 

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse