Le Lombard : Centaures T2, Les Schtroumpfs T38, Les omniscients T1, Le convoyeur T1

/ Critique - écrit par plienard, le 26/10/2020

Temps de lecture estimé de l'article : 5 minute(s) - laisser un commentaire

Des nouveautés et un classique au Lombard.

Les Schtroumpfs - Tome 38 : Les Schtroumpfs et le vol des cigognes - note : 6,5/10

Les Schtroumpfs sont invités à l'anniversaire du mage Omnibus par Olivier. Le seul moyen pour s'y rendre est de demander l'aide des cigognes. Mais seules trois sont disponibles pour les y emmener. Tout le monde ne pourra pas venir et un tirage au sort pour douze chanceux est effectué. Si l'anniversaire se déroule à merveille, le retour se trouve beaucoup plus compliqué car une seule cigogne se présente et celle-ci semble désemparée. Que s'est-il passé ?


©  Le Lombard 2020.

 Depuis 1963, les Schtroumpfs nous divertissent avec leur humour, leur mauvaise foi, leur fraternité et les péripéties qu'ils affrontent. Des histoires qui ne cessent de nous émouvoir et nous interroger car les aventures des Schtroumpfs, c'est plus ou moins le reflet de notre société et de notre actualité.

Dans ce trente-huitième album, il y est question de la chasse des volatiles avec notamment la technique de la chasse à la glu qui a récemment fait l'actualité des médias. Pour le coup, les Schtroumpfs sont en avance puisque l'album est paru en juillet 2020 et que le sujet fait la Une depuis septembre (même si le problème de cette technique de chasse est un sujet depuis de nombreuses années pour les militants anti-chasse), mais aussi l'exploitation des animaux dans un but mercantile. Ici élever des cigognes pour revendre leurs œufs aux bienfaits imaginaires. Les Schtroumpfs ne vont évidemment pas laisser faire de telles pratiques, au péril de leur liberté et de leur vie.

Un album plein de belles valeurs et qui donne à l'ennemi numéro un des Schtroumpfs un rôle qu'on ne lui connaissait pas encore.

 

Les omniscients - Tome 1 : Phénomènes - note : 7,5/10

Pas facile de démarrer une nouvelle série avec des adolescents aux pouvoirs surnaturels. Depuis quelques années, les éditeurs nous en proposent de toutes sortes. Depuis Les Légendaires, on a eu Magic 7, Harmony, Les Mythics et j'en oublie certainement.


© Le Lombard 2020.

 Le scénariste, Vincent Dugomier, est aussi un spécialiste des séries avec des adolescents. La toute dernière, Les enfants de la résistance, qui a eu un certain succès, reprenait une réalité historique avec des adolescents devenus résistants pendant le seconde guerre mondiale. Ici, ça n'a rien à voir, à l'exception d'avoir, une fois de plus des adolescents comme personnages principaux. Ceux-ci découvrent qu'ils sont en possession de tout le savoir après de violentes crises d'acouphènes. Si aucun d'entre eux ne se connaissent, certains vont chercher à se retrouver alors que d'autres vont refuser de révéler ou d'accepter l'existence de ce don. Mais, très vite, les autorités vont connaître leur existence et pour les "protéger", le FBI va les regrouper.

Un premier tome de présentation des personnages plutôt efficace. On accepte volontiers les circonstances et les évènements qui arrivent et on comprend la réaction de chacun des cinq gamins (trois garçons et deux filles).

Un premier tome prometteur dans lequel bon nombre de questions restent encore en suspend.

 

Le convoyeur - Tome 1 : Nymphe - note : 8,5/10

Une toute nouvelle série voit le jour aux éditions du Lombard qui fleure bon la violence et l'anti-héros.

On est dans un monde post-apocalyptique dans lequel l'épidémie de la "rouille" a pollué tout ce qui contenait du fer : des objets jusqu'au sang des humains. Il ne reste plus qu'un monde où la loi du plus fort règne et dans lequel un homme qui se fait appelé le convoyeur sévit.


© Le Lombard 2020.

 Il ne recherche ni argent, ni pouvoir. Sa seule volonté est de réussir la livraison qu'on lui demande. Il n'a jamais échoué et en échange, il ne réclame rien sauf ... cela paraît tellement dérisoire que je vous laisse le découvrir en lisant ce tome qui en appelle d'autres.

Un scénario de Tristan Roulot (Goblin's, Hedge funds, Irons) et des dessins de Dimitri Armand (Sykes, Texas Jack) pour cette histoire où il semble n'y avoir rien de bon dans ce monde.

Ce premier tome fait largement son office : il pose les bases d'un univers et d'une ambiance, mais, comme tout premier tomme qui se respecte, laisse encore pas mal de questions : qu'elles sont les conséquences du "cadeau" du convoyeur ? Quelle est cette femme qui le poursuit ?

 

Centaures - Tome 2 : Cri de guerre - note : 8,5/10

Transformation réussie pour les auteurs de la série Centaures - Éric Loutre, André Le Bras, Gilles La Plagne, Emmanuel Herzet - aux éditions du Lombard.


© Le Lombard 2020.

 Une nouvelle série d'aviation moderne qui mêle habilement suspense et actions. Les missions et l'intrigue géopolitique passent en priorité par rapport aux personnages, même si on retrouve un fil conducteur avec le premier tome. On a donc peu la possibilité de s'intéresser aux personnages, les évènements prenant le pas sur le reste.

Le capitaine Yann Tregord supporte mal la coma de sa coéquipière Malia et son comportement à bord du porte-avions Charles de Gaulle laisse à désirer.  Mais la situation se dégrade sur les îles Amandines et l'armée française doit évacuer le plus rapidement possible les ressortissants français. Mais ce que ne sait pas l'état major c'est qu'ils sont en train de tomber dans un piège.

Très bonne série qui montre toute la difficulté des forces armées à agir en terrain ennemi et sans autorisation à aider des gens en détresse.

 


Les couvertures des 4 albums - © Le Lombard 2020.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse