7/10Humanoïdes associés : Les décastés d’Orion T1

/ Critique - écrit par plienard, le 07/01/2017
Notre verdict : 7/10 - Je t'ai casté !

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Et c’est parti pour une nouvelle année avec une adaptation de roman chez les humanos pour démarrer notre année de critiques. C’est dire s’ils nous font confiance !

Les humanoïdes associés continuent l’adaptation des romans de Julia Verlangen après Horlemonde et L’autoroute sauvage (dont le troisième et dernier tome est prévu pour ce mois de mars 2017). C’est, ici, le bordelais Eric Corbeyran qui signe le scénario adapté et le portugais Jorge Miguel qui dessine un univers où se croisent de la science-fiction et du médiéval.


La couverture de l'album - ©Humanoïdes associés édition 2017.

Un vaisseau spatial survole la planète Orion quand celui-ci se fait attraper par un monstre marin. Ailleurs, Kohlen, le guerrier, se fait piéger et est accusé de viol par la caste des officiants. Déclaré coupable, il est exclu de sa caste avec en prime une jolie croix marquée au fer rouge. Le voilà décasté ! Lors de son transfert pour les mines, il parvient à s’échapper en compagnie de la chasseresse Tryana. Leur route va les amener à croiser celle d’une mystérieuse blonde dans un bien étrange chariot.

Si l’univers en lui-même n’a rien de foncièrement original – un monde pseudo-médiéval découpé en caste et profondément machiste – l’intérêt va venir de cette recherche de vengeance que va poursuivre Kohlen. Le personnage de Tryana apporte aussi son lot de questionnement car la pulpeuse jeune femme utilise le mensonge comme une seconde langue. Reste cette mystérieuse femme blonde et cette opposition monde futuriste-monde ancien qui va permettre aussi de révéler les personnages.

Le dessin de Jorge Miguel est assez plaisant et donne le ton juste à cette histoire. Il prouve sa faculté à traiter des univers totalement différent après le premier tome de Seul survivant, déjà chez les humanoïdes associés.


©Humanoïdes associés édition 2017.

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse