7/10Les compagnons de la Libération - Tome 3 - Jean Moulin

/ Critique - écrit par plienard, le 29/08/2019
Notre verdict : 7/10 - Bientôt, Jean Moule 2 le retour ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

S'il est un résistant célèbre c'est bien celui-là. Et peut-être le plus célèbre d'entre tous. Jean Moulin, car c'est de lui dont il s'agit, a, tout naturellement, droit à son album dans la série BD, Les compagnons de la libération, aux éditions Grand Angle. Celui dont tout le monde connaît la fin tragique fut trahi par un résistant, torturé par les nazis, mais n'avouera jamais et avait la République française chevillée au corps.


© Grand Angle 2019.

 56 pages pour celui qui sera la porte-parole de Charles de Gaulle dans la France occupée, et dans lesquelles on va suivre son acharnement à unifier les mouvements de résistance sous une même et seule autorité, malgré les réticences et les oppositions. Ce sera le CNR (Conseil National de la Résistance) dont il sera le premier président.

Un récit captivant de Jean-Yves Le Naour et Thomas Rabino où les oppositions entre les personnages historiques sont assez bien exprimées. Dessiné par Marko  et Inaki Holgado, on s'autorisera tout de même un reproche : 56 pages c'est un peu court pour développer cet engagement et cela a tendance à diminuer l'impact réel de Jean Moulin dans la création du CNR. Une impression partiellement levée avec le dossier de fin sur la vie et l'engagement de Jean Moulin.

Un troisième tome qui complète bien la série démarrée il y a deux mois (juin 2019) et qui invite à espérer une suite avec un nouveau compagnon de la Libération. Mais quel sera-t-il ? Il y en a eu 1038 au total.

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse