9/10Jusqu'au dernier

/ Critique - écrit par plienard, le 28/11/2019
Notre verdict : 9/10 - the last but not the least

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Le renouveau du western est arrivé.

Le genre western est revenu au goût du jour. Longtemps laissé de côté, de peur de se voir comparer à des stars comme le Blueberry de Giraud ou le Bouncer de Boucq, les auteurs ont laissé ce genre en désuétude. Mais depuis Undertaker, les auteurs semblent désormais prêts à se confronter à leurs idôles et à la critique et n'ont plus peur.


© Grand Angle 2019.

 Jérôme Félix et Paul Gastine n'hésitent à se lancer avec une volonté apparante : faire une belle et bonne bande dessinée ! Et force et de constater qu'ils n'ont pas froid aux yeux et qu'ils assument cette volonté.

Et ils réussissent leur pari : ils nous offrent une nouvelle vision du western en revenant sur la disparition de ce corps de métier qu'est celui des cow-boys, ces conducteurs de vaches ! Une disparition programmée par l'arrivée du chemin de fer qui va transporter le bétail de ville en ville plus rapidement. Dans cette ambiance, Russel emmène son dernier troupeau à Abilène avant de décider de raccrocher avec son ami Kirby et le jeune Bennett, un simplet, qu'il a pris sous son aile.

Un one-shot de grande qualité dans le dessin avec un Paul Gastine qui a décidé de nous en mettre plein la vue et dont le récit amène le lecteur à se poser de nombreuses questions sur le bien et le mal, et sur la vision qu'on peut avoir d'un homme. Jérôme Félix casse nos codes du Western avec le bon qui vit et le méchant qui meurt à la fin. Ici les personnages ne sont ni de purs salauds, ni de vrais enfants de chœur. Et même la morale de l'histoire pose problème. Il réussit ici une sorte d'amalgame entre les films de John Ford et ceux crépusculaires d'Eastwood.

Au final, on regrette déjà qu'on ait qu'un one-shot. Mais on peut se réjouir d'avance de l'annonce d'une autre histoire à venir, toujours dans le genre western, par les mêmes auteurs.

 


© Grand Angle 2019.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse