8/10Tananarive

/ Critique - écrit par plienard, le 06/10/2021
Notre verdict : 8/10 - En route, mauvaise troupe ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 2 réactions

Tags : tananarive france madagascar antananarivo ville amedee sylvain

Tananarive, déjà rien que le titre vous invite à rêver à une épopée, à de l'aventure. Signé Sylvain Vallée, dessinateur d'Il était une fois en France (prix de la meilleure série à Angoulême en 2011), et Mark Eacersall le scénariste de GoSt 111 (Fauve Polar 2021) l'album est une fois encore la preuve d'un talent qui n'est pas usurpé.


© Glénat 2021.

 

Vous ne pourrez pas passer à côté de cette couverture. De par sa couleur tout d'abord : un vert frais et éclatant. De par sa composition : deux vieux, l'un austère et mécontent regardant l'autre au style aventurier et souriant, devant une voiture à bout de souffle. Enfin une girafe et un vol de flamands roses devant un panneau de l'autoroute A1 (l'autoroute du Nord !) viennent compléter ce tableau. Tout y est ! Vous avez les informations sur ce récit qui va emmener, Amédée Petit-Jean, un notaire à la retraite dans une aventure folle et qu'il n'aurait jamais cru possible capable de faire.

À la recherche d'un héritier improbable, c'est la découverte de la vérité sur son ami qui l'a fait rêver par ses aventures folles aux quatre coins du monde et qui va le confronter à sa propre existence, morne et sans relief. Mais la vérité est parfois plus cruelle encore.

Si le personnage de Jo Seigneur est un genre éminemment sympathique, celui qui attire le regard, celui d'Amédée va vous toucher par sa droiture et son air de "cocker triste". Un duo "classique" en quelque sorte, pour une cavalcade un peu cruelle pour le pauvre Amédée, encore que ...

Ne passez pas à côté de cet album.


La couverture de l'album - © Glénat 2021.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse