Glénat : Les chroniques de Roncevaux T1, Terra prohibita T2, Mauvaise réputation T1

/ Critique - écrit par plienard, le 15/06/2021

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Tags : tome bout glenat monde sasmira balade cycle

Les chroniques de Roncevaux - Tome 1 : La légende de Roland - note : 8/10

Juan Luis Landa est un auteur espagnol dont on a déjà eu l'occasion d'apprécier le coup de crayon sur la série Arthus Trivium chez Dargaud (avec Raule au scénario). Il revient ici en tant qu'auteur complet, aux éditions Glénat, pour un récit historique sur une légende que de nombreux écoliers doivent connaître : la légende de Roland à Roncevaux.


© Glénat 2021.

 

Charlemagne a conquis les territoires germaniques et aspire à devenir le défenseur de la foi du Christ. Et quand le prince sarrasin Sulayman Ben Yaqzan Ibn Al-Arabi vient lui réclamer de l'aide contre l'émir Abd Al-Rahman, il y voit le moyen d'y aboutir en s'opposant à l'empire islamique. Il prend alors la direction de Saragosse avec son armée et à sa tête le fidèle Roland.

Si on connaît le destin tragique de cette expédition qui sera à l'origine de la plus célèbre chanson de geste du moyen-âge, il faut bien avouer que le trait de Juan Luis Landa est d'une limpidité éclatante et donne du grandiose à ce récit. Si on fait fi de la véracité du déroulement des évènements et de la mise en scène, il faut bien avouer que l'auteur espagnol nous en met plein la vue et met clairement en place les forces en présence.  Et bien sûr, deux figures ressortent clairement, celle de Charlemagne bien sûr, mais surtout celle de Roland, en guerrier intrépide et génial.

 

Terra prohibita - Tome 2 : Patient zéro - note : 8/10

Est-ce l'actualité qui veut ça ? ou un simple concours de circonstances ? mais les récits dans lesquels il est question de virus et de pandémies sont nombreux en ce moment. On pourrait bien en être excédé et trouver que les auteurs manquent un peu d'imagination. Difficile pourtant d'être aussi affirmatif avec cette série de Denis-Pierre Filippi (scénario) et Patrick Laumond (dessins) chez Glénat.


© Glénat 2021.

 

Terra prohibita c'est la révolution industrielle du XIXème siècle transformée en révolution biologique qui a rendu certaines parties de la planète totalement interdites. C'est là que ce sont rendu la troupe de Dorian, tueur en série et éminent biologiste, et de Valérie la détective privée avec des mobiles différents.

Le genre steampunk est ici totalement réinventé avec un travail fantastique sur les décors et une imagination incroyable de la part du dessinateur.

 

Mauvaise réputation, la véritable histoire d'Emmett Dalton - Tome 1 - note 6/10

Une réputation est souvent difficile à changer. Et quand on s'appelle Dalton, c'est pratiquement impossible. Mais ce pourrait-il que cette famille de "outlaw" ne soit pas totalement aussi violente qu'on veuille bien le dire ? Se pourrait-il qu'ils aient été d'honnêtes citoyens ?


© Glénat 2021.

 

Emmett Dalton est le seul survivant des frères Dalton. Et quand un producteur de cinéma vient lui proposer de faire un film sur lui et ses frères, il accueille sèchement la proposition. Mais il finira par accepter plutôt que de laisser "filmer ... un tissu de conneries".

Pourquoi et comment les Dalton sont devenus une bande de bandit, voilà la véritable histoire qu'Emmett Dalton va nous raconter. Le dessinateur Emmanuel Bazin opte pour un dessin rappelant les atmosphères des peintures d'Edward Hopper, ce qui n'offre pas toujours la possibilité de reconnaître les personnages surtout dans la famille Dalton. Le récit est une suite d'aller-retour au bon gré du conteur qui choisit ses souvenirs ce qui ne facilite pas non plus la compréhension des évènements.

Pourtant, il faut bien avouer qu'une certaine fascination opère sur cette famille. L'option graphique prise reste payante et donne une tenue et une élégance aux actions de cette famille de hors-la-loi.

 


Les couvertures des 3 albums - © Glénat 2021.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse