Glénat : John Tanner T1, Le chevalier d'Eon T1, Snow blind

/ Critique - écrit par plienard, le 13/11/2019

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Des histoires d'hommes et/ou de femmes ….

John Tanner - Tome 1 : Le captif du peuple des Mille Lacs - note : 7/10

John Tanner a 9 ans quand il est kidnappé par des indiens Ojibwés. Forte tête, il a désobéi à son père et a profité d'un moment d'inattention de sa belle-mère pour partir à l'aventure dans les bois. Il ne reverra plus sa famille. Capturé pour remplacer le fils disparu d'une indienne, il va être élevé comme un indien. Et après quelques tentatives d'évasion avortées et durement punies, il ne sera bientôt plus un blanc pour les siens.


© Glénat 2019.

 Christian Perrissin est au scénario de cette histoire vraie. Cet auteur romanesque (Cap Horn, quatre tomes aux Humanoïdes associés) retrouve Boro Pavlovic, son dessinateur sur la série El Nino, pour évoquer cette vie incroyable et méconnue. Le trait de celui-ci n'est pas sans rappeler celui de Servais ou de Derib sur Buddy Longway.

Ce premier tome revient sur l'enfance de John Tanner. Sa peur et son courage y sont bien représentés en même temps que sa lente transformation en indien. 

 

Le chevalier d'Eon - Tome 1 : La fin de l'innocence - note : 7/10

On peut qualifier Arnaud Delalande et Simona Mogavino de spécialistes des récits historiques depuis la fameuse série chez Delcourt, Reines de sang, avec Aliénor d'Aquitaine (six tomes) et Catherine de Médicis (deux tomes, en cours). Arnaud retrouve ici Alessio Lapo, le dessinateur du Coddex Sinaiticus pour de nouveau un récit historique et un personnage énigmatique : le chevalier d'Eon, l'un des premiers espions français.


© Glénat 2019.

 Charles d'Eon est fils d'un nobliau en disgrâce et qui cherche à redorer son blason. Ses relations avec le comte de Broglie vont lui permettre de rencontrer le prince de Conti, cousin du roi Louis XV et qui a l'ambition de devenir roi de Pologne. Il dirige aussi un mystérieux "cabinet noir" : le secret du roi. L'aspect androgyne du chevalier d'Eon  et sa brillance d'esprit vont tout de suite attirer le prince de Conti qui lui propose une mission d'importance mais dont il ne peut être que le seul à remplir : devenir la confidente de l'impératrice Elizabeth 1ere de Russie.

Un premier tome de mise en place où toutes les parties sont exposées et pour lesquelles on a parfois du mal à suivre les objectifs. Le chevalier d'Eon pénètre dans un monde de faux-semblant où chacun manœuvre pour lui-même. En cela, il est dans son élément mais le lecteur qui manquerait un peu de perfidie pourrait avoir du mal à y retrouver ses petits. Un premier tome intéressant même s'il est compliqué. Et à l'heure des questions de genre et de transexualité, ce personnage ambigu sonne pleinement dans l'actualité. À suivre …

 

Snow blind - note : 7,5/10

La collection Grind House des éditions Glénat a pour vocation à proposer des histoires de pop culture, du genre série B, dans les styles aussi divers que la science-fiction, le western, le polar, l'horreur …


© Glénat 2019.

 Snow blind est un thriller de Master et Jenkins. Ellie Master est auteur britannique de comics. Il a à son actif la série The Kitchen pour Vertigo comics, ou encore Comics Sensation featuring Wonder Woman. Il propose ici une histoire dans laquelle le jeune Teddy est en conflit avec son père. Il n'y a pas seulement une problème de différence de génération entre eux. Teddy a l'impression qu'on lui cache des choses. Et quand il poste une photo de son père sur les réseaux sociaux, la violence de la réaction paternelle lui parait disproportionnée. Mais quand un tueur va venir les menacer, et que le FBI va débarquer pour les protéger, le jeune homme va comprendre qu'il a été trop loin.

Un thriller classique d'Olly Master qui fait monter la pression toujours un peu plus jusqu'à un final à la morale douteuse. Le dessin de Tyler Jenkins est à l'image de ce qu'il a fait sur Grasskings (trois tomes chez Futuropolis). Des dessins à l'aquarelle qui parsèment une ambiance froide, comme un thriller à l'américaine.

 


Les couvertures des 3 albums - © Glénat 2019.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse