7/10Glénat : Dynastie Donald Duck T22

/ Critique - écrit par plienard, le 30/03/2017
Notre verdict : 7/10 - Naissance d'un radin

Temps de lecture estimé de l'article : 4 minute(s) - laisser un commentaire

Suite et bientôt fin de la Dynastie Donald Duck avec ce vingt-deuxième tome (sur 24 prévus), revenant sur la période 1947 et 1948 des histoires de Carl Barks.
On y apprend que l'oncle Picsou (Balthazar Scrooge) fait son apparition pour la première fois. Voué à n'être qu'un personnage secondaire, et ne faire que des apparitions par-ci par là, on sait tous qu'il prendra bientôt plus d'importance. Toujours est-il que Noël sur le mont Ours est la première histoire où il apparaît (décembre 1947). Il y campe un oncle égoïste (mais pas forcément grippe-sou), qui s'ennuie à mourir et veut faire une méchante blague à son neveu Donald. Il l'invite, lui et ses neveux, dans son chalet à la montagne pour Noël. Là, les attendront de nombreux cadeaux et des victuailles. Mais il laisse croire qu'il y a aussi des ours et il compte bien leur faire une sacrée frousse.


© Glénat 2017.

 

La sonnette infernale
Donald envoie ses neveux chez leur grand-mère pour pouvoir se reposer une semaine. Mais à peine s'est-il installé dans son lit que la sonnette de la porte d'entrée se met à retentir. C'est le début d'une valse incessante de représentants en commerce en toute sorte (encyclopédies, défroisseur de sac, .. périscopes).
Maître d'harmonie
Au gré de ses lectures, Donald apprend que la musique permet aux enfants de mieux réussir dans la vie. N'écoutant que son grand cœur, il va obliger  ses neveux à jouer d'un instrument. Mais ceux-ci ne sont pas fort doués.


© Glénat 2017.

 

Le dindon de la farce
Les récits de Thanksgiving sont un classique de la littérature américaine. Il n'est pas étonnant que Carl Barks nous fasse le sien avec un Donald qui trouve excessif les prix pratiqués par les bouchers pour une dinde cette année. Il décide donc d'aller en chasser une sauvage dans la forêt. Inutile de dire que cela ne va pas être aussi simple qu'il le croit.
Trois bons petits canards
Riri, Fifi et Loulou s'inquiètent que leur oncle Donald ne leur ait pas encore demandé ce qu'ils voulaient pour Noël alors que nous sommes le 24 décembre. Il est vrai qu'ils n'ont pas été très sages durant l'année, voire même qu'ils ont été de sacrés chenapans. Ils leur restent une journée pour se rattrapper. Mais on ne se refait pas !
Les deux vantards !
L'univers des aventures de Donald Duck est parsemé de personnages secondaires assez marquants. Gontran Bonheur (de son vrai nom Gladstone Glander) est de ceux-ci. Il arrive cette fois chez Donald pour prendre possession de sa maison. En effet, le canard s'est vanté de traverser le lac gelé en plein hiver sinon il lui cède sa maison. Heureusement, le Gontran n'est pas moins vantard et Daisy va le lui rappeler bien à propos.


© Glénat 2017.

 

Une aventure la tête à l'envers
Donald propose à ses neveux de faire un petit voyage. Mais alors qu'il se rend à l'agence de voyage pour réserver des billets, il rencontre un hypnotiseurqui lui fait croire qu'il est un kangourou. Il s'échappe avant que le magicien ne le fasse revenir à la réalité et c'est tout naturellement qu'il prend quatre billets pour l'Australie !
Le fantôme de la grotte
Donald et ses neveux travaillent à récolter les algues dans la mer des Caraïbes. Mais la récolte est trop maigre et ils projettent de se rendre dans le récif de l'oeil mort, là où personne n'ose aller. Et les marins du coin leur déconseillent d'autant plus en ce mement car c'est la nuit (comme tous les 50 ans) où un mystérieux chevalier vient enlever un enfant
Super pompier
Donald est tout fier d'annoncer à ses neveux qu'il a été choisi pour conduire le camion des pompiers. Mais à chaque alerte, il oublie de se réveiller et finit par ne plus pouvoir eteindre que des feux de brindilles avec un sac. Grandeur et décadence à la Donald Duck !

Le shérif du Val Mitraille
Alors que Donald se rend dans l'Ouest accompagné de ses neveux, il voit une annonce proposant une prime de 2000 dollars à celui qui arrêtera des voleurs de bétail qui sévissent dans la région. Il devient alors adjoint du shérif grâce à ses connaissances cinématographiques sur les westerns.


S'ensuivront de nombreuses autres aventures où Donald exerce nombre de métiers: veilleur de nuit, porteur de télegrammes, organisateur de garden-party pour la crème de la bonne société, vendeur de journaux, pilote de fusée, chercheur de trésor avec son oncle Picsou ou encore garde-côte. La vie de Donald est faite de mille expériences et de métiers toujours différents. Mais c'est cela l'Amérique, pouvoir changer de métier comme on le désire !


La couverture du tome 22 - © Glénat 2017.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse