Glénat : De Gaulle T2, Les Licteurs T1&2

/ Critique - écrit par plienard, le 03/08/2020

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Du bon et du moins bon.

De Gaulle - Deuxième époque - note : 8/10

Dans la collection Ils ont fait l'histoire des éditions Glénat, je demande De Gaulle. Et c'est déjà le deuxième tome consacré à cet homme dévoué à son pays pour lequel il a une haute estime et de grandes ambitions.


© Glénat 2020.

 Après un premier tome revenant sur la première époque de sa vie jusqu'à son exil en Angleterre, ce deuxième tome relate  de De Gaulleà faire entendre la voix de la France dans les plans des alliés. De l'appel du 18 juin 1940 jusqu'au défilé triomphal à Paris d'août 1944, on découvre le combat politique qu'il a dû mener pour ne pas être écarté et que la France soit ce qu'elle est maintenant. On voit un homme ayant un grand sens politique, capable de voir les conséquences de chaque acte.

Au travers de cet album écrit par Mathieu Gabella, Frédérique Neau-Dufour (historienne) et Christophe Regnault et des dessins de Michaël Malatini, c'est une manière de mieux comprendre la France d'aujourd'hui et l'absence de vision de certains de nos politiques.

 

Les Licteurs - Tome 1 & 2 - note : 5/10

Un peu d'histoire, un peu de mythologie, du fantastique et de l'horreur, les deux tomes de Licteurs par Olivier Richard et Yang Weilin ont plusieurs cordes à leur arc et mélangent les genres, entre Murena et Lovecraft.


© Glénat 2020.

 Les deux auteurs de Da Qin chez Soleil reviennent avec deux albums qui sortent en même temps. Chouette pourrait penser le futur lecteur. Sauf que l'histoire se termine en queue de poisson, et ce n'est pas un mauvais jeu de mot parce ce qu'il y serait question d'un dieu-poisson nommé Dagon.

Les Licteurs sont des forces spéciales de l'empire romain avec à leur tête Artorius. Ils sont dépêchés par l'empereur Héliogabale pour enquêter sur la tentative de meurtre dont il a été victime et dont le commanditaire serait le responsable du meurtre du dieu Pan. Les Licteurs ont pour missions de retrouver le commanditaire et de ramener la tête du dieu Pan.

Un récit foutraque où tout part dans tous les sens et dans lequel on a l'impression qu'il manque des éléments. Le second tome termine par le mot "Fin" et laisse sous-entendre qu'il n'y aura pas de suite alors que rien n'a été réglé. On ne sait pas trop quoi en penser si ce n'est que le dessin est tout de même emballant.

 


Les couvertures des 3 albums - © Glénat 2020.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse