Glénat : Colonisation T5, John Tanner T2, Amen T1

/ Critique - écrit par plienard, le 08/04/2021

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Deux récits de science-fiction et la vie d'un blanc devenu indien chez Glénat.

Amen - Tome 1 : Ishoa ou la précession des équinoxes - note : 7,5/10

George Bess est un grand nom de la bande dessinée. Dessinateur hors pair et sans concession, il a à son actif des séries majeures comme Le Lama blanc, Anibal 5 ou Juan Solo (avec A Jodorowksy au scénario).  Plus récemment il a adapté Dracula, le roman de Bram Stoker, avec un album en noir et blanc aux éditions Glénat.


© Glénat 2021.

 

Il revient ici avec un diptyque annoncé (deuxième tome prévu pour juillet 2021) pour la collection Comix Buro des éditions Glénat. Une histoire de science-fiction que son ami A. Jodorowksy n'aurait pas renié.

La galaxie est empêtrée dans les guerres de religion. Mais il se pourrait qu'une solution se trouve sur une planète perdue au confins de l'univers. La planète se nomme Arcadia, et deux expéditions ont déjà été dépêchées mais aucune n'en est revenue. L'influent Sir Raleigh monte une nouvelle expédition, Eldorado, qui sera dirigée par Ishoa, son protégé et composée d'éléments très disparates comme quatre frères prêcheurs, des anciens forçats devenus mercenaires, des esclaves et des sherpas. Chacun y va de son objectif mais dès leur arrivée, les communications deviennent impossible avec le vaisseau Destiny. Et ce n'est que le début des problèmes.

Un album qui oscille entre la caste du Meta-baron et le récent UCC Dolorès de Didier Tarquin dans les atmosphères et le design. Mais c'est réduire un album qui est bourré de références et d'allusions diverses comme Valérian ; le Lama Blanc ; comment ne pas reconnaître Johnny Hallyday dans Fra Fortunato ; ou penser à Moebius ou Régis Loisel dans  les dessins.

 

Colonisation - Tome 5 : Sédition - note : 7,5/10

Une série de science-fiction de toute beauté qui devrait plaire au fan du genre. Les auteurs se nomment Denis-Pierre Filippi pour le scénario, et Vincenzo Cucca pour les dessins.


© Glénat 2021.

 

L'équipe de Mila Aygon est engagée dans une unité d'élite pour retrouver les nefs disparues des premiers colons, qui sont l'objet de bien des convoitises de la part notamment des contrebandiers. Mais au fil des albums, Mila et son équipe comprennent qu'un complot secret se cache derrière la disparition de ces nefs.

Une histoire intelligente et complexe qui est rendue attrayante par le graphisme de son dessinateur italien. Un dessin détaillé, précis et fin. Un sens du cadrage et une imagination folle dans le design, on ne sait plus quoi dire pour exprimer notre émerveillement.

Bref, une série à ne pas rater si vous aimer la science-fiction et les histoires futuristes.

 

John Tanner - Tome 2 : Le chasseur des hautes plaines de la Saskatchewan - note : 6,5/10

John Tanner a neuf ans quand il se fait enlever par deux indiens Ojibwe. Croyant sa famille tuée par ses kidnappeurs, il finit par accepter la nouvelle vie qui lui est imposée. Une vie nomade, à supporter les brimades, mais aussi apprendre à survivre dans la nature. Jamais réellement un indien, définitivement perdu pour les blancs, il y a un petit côté Danse avec les loups dans cette existence, mais avec beaucoup plus de difficultés, et moins de joie.


© Glénat 2021.

 

Après El Nino aux Humanoïdes associés, Christian Perrissin et Boro Pavlovic reviennent avec ce récit d'aventure romanesque. Il y a, à la fois, du plaisir à découvrir cette vie  incroyable, mais aussi les superbes dessins de Boro Pavlovic. On y retrouve l'impression des grands espaces qu'on ressent à la lecture du Buddy Longway de Derib.

L'album est complété d'un dossier sur les dernières années de la vie de John Tanner avec son retour chez les blancs qui aurait pu valoir aussi un troisième album mais qui aurait été d'une toute autre ambiance.

 


Les couvertures des 3 albums - © Glénat 2021.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse