8/10Bouncer - Tome 10 - L'or maudit

/ Critique - écrit par plienard, le 02/02/2018
Notre verdict : 8/10 - On ne va pas "Bouncer" notre plaisir !

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

L'une des meilleures séries western actuelles revient amputée de son scénariste mais ne perd pas de son efficacité.

Cela faisait cinq ans qu'on attendait cela et voici que le retour du Bouncer, le cow-boy manchot, s'accompagne d'une petite surprise. C'est François Boucq qui reprend la série pour en devenir l'auteur complet. Alejandro Jodorowski, sans doute trop occupé par ses expériences cinématographiques, laisse la place à son dessinateur, pour un nouveau cycle qui n'a rien perdu côté ambiance violente. Le nouveau méchant, "el cuchillo" a tout du parfait salaud dont on espère une seule chose, qu'il se fasse descendre.
© Glénat 2018.

 Alors que Bouncer rentre à Barro-city, il arrive juste à temps pour éviter le lynchage d'un indien que la population juge pour responsable de l'attaque de l'horloger. Sa fille Gretel a été sauvagement massacré et notamment scalpée. Mais le véritable assassin, "El Cuchillo", va être vite démasqué et Bouncer va se mettre à sa poursuite alors qu'il a enlevé la jeune Panchita. Notre héros a juré de prendre soin de celle-ci à son père mourant, "El Lobo". Et Bouncer tient toujours parole !

Ce nouvel album s'inscrit dans la suite logique du précédent mais peu se découvrir sans réellement connaître la série. Un récit traditionnel, avec une chasse à l'homme, à travers le désert du Mexique, mais dont on se doute que les embûches vont être nombreuses. On ne sera pas déçu d'autant que François Boucq nous a concocté une belle brochette de personnages charismatiques. Si "El Cuchillo" remporte la palme, la comtesse qui l'accompagne est aussi inoubliable. Et pour ne rien gâcher, la suite est déjà annoncée pour ce mois de mars 2018 !


La couverture de l'album - © Glénat 2018.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse