7/10La chanson de Renart - Tome 2 : La magie sans miracle

/ Critique - écrit par plienard, le 04/07/2021
Notre verdict : 7/10 - Renart, cette vieille canaille ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 1 minute(s) - laisser un commentaire

Après la bande dessinée et le cinéma, Joann Sfar fait dans la chanson.

L'auteur du Chat du rabbin et Gainsbourg, vie héroïque reprend des personnages qui sont synonymes de premières lectures pour de nombreux écoliers. Avec Renart et Ysengrin, Joann Sfar raconte à sa façon un passé médiéval coquin, cruel et magique.


© Gallimard-BD 2021.

 

Merlin a été transformé en statue de pierre. Est-ce pour cette raison que la magie disparaît ? Les animaux doués de la paroles redeviennent sauvages comme Ysengrin qui se remet à quatre pattes avec un comportement de vraie bête. Takka, l'apprenti de Merlin, et Renart, partent alors en quête pour libérer Merlin.

Si Renart nous fait irrémédiablement penser au chat du Rabbin, force est de constater qu'on se laisse prendre au mélange des références culturelles par Sfar. Un personnage traditionnel de la littérature française, des faits historiques véridiques (la gifle donnée au rabbin sur la place publique), le golem de la tradition kabbaliste, montrent le pouvoir du mélange et du brassage. Il n'y a qu'un auteur comme Sfar pour réussir à faire renaitre une figure comme Renart et lui donner cette filouterie. Et même si la morale n'est pas toujours au rendez-vous avec un tel personnage, on ne peut pas lui en vouloir.

 


© Gallimard-BD 2021.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse