6/10Futuropolis : La déconfiture

/ Critique - écrit par plienard, le 14/09/2016
Notre verdict : 6/10 - On a perdu la onzième compagnie !

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

C’est un nouvel album de Pascal Rabaté que nous vous proposons de découvrir aux éditions Futuropolis. Il revient sur la débâcle française lors de la seconde guerre mondiale avec le talent qui est le sien de raconter l’Histoire par le prisme d'un simple quidam. Et on se retrouve ici au sein de l’armée française à suivre le soldat Videgrain. Chargé d’attendre le camion de la croix rouge pour lui éviter de tomber dans le trou d’obus formé après un bombardement allemand que lui et sa compagnie (la onzième) viennent de subir, il va ensuite essayer de rejoindre ses collègues d’infortune. Au gré de son itinéraire, on va découvrir avec lui la totale désorganisation de l’armée française et la désillusion de ses soldats.


©Futuropolis 2016.

On reste un peu sur notre faim au bout de notre lecture, avec l’étrange sensation que l’auteur n’a pas tout dit et n’a pas été au bout. On est alors rassuré de savoir que cet album n’est que la première partie du récit et on se plait à penser que la suite donnera plus de corps à l’ensemble. On peut cependant faire une comparaison poussée : il y a du Tardi dans cet album avec ce style noir et blanc ; le sujet sur la guerre (même si c’est la seconde guerre) ; le cynisme des soldats et l’incompétence des chefs.... Ce qui laisse à penser aussi qu’on a entre nos mains un petit diamant pas encore taillé.


La couverture - ©Futuropolis 2016.

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse