8/10Fluide glacial : Les Poilus

/ Critique - écrit par plienard, le 02/03/2016
Notre verdict : 8/10 - Rires et émotions

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Les Poilus de la première guerre mondiale vus par Bouzard !

Il n’aura échappé à personne que depuis 2014 nous sommes en plein dans le centenaire de la première guerre mondiale. Et 2016 marque celui de la bataille de Verdun avec 300 jours de combats pour un résultat nul si on s’attache au terrain gagné par les belligérants. Cette bataille reste cependant un symbole pour l’armée française qui a su résister à l’attaque massive allemande.


©Fluide glacial édition 2016.

Et donc depuis 2014, on a droit à quelques (bonnes) BD sur le conflit mondial – la fresque de Joe Sacco La Grande guerre  aux éditions Futuropolis ou encore la série 14/18  chez Delcourt par Éric Corbeyran et Étienne Le Roux – mais rien de vraiment très drôles. Si on peut le comprendre – le sujet n’a rien de risible – ce point de vue manquait un peu. C’est maintenant résolu avec Bouzard et Fluide Glacial qui nous proposent ce premier tome Les Poilus frisent le burn-out. Déjà rien que dans le titre, on sent que l’humour va être bien présent.

On pouvait cependant craindre que faire de l’humour sur les poilus soit un peu irrévérencieux, voir de mauvais goût, qu’il soit mal perçu. Bouzard ne tombe pas dans ce piège et fait un album certes drôle mais aussi que ne manque pas d’une certaine finesse et émotion. J’en veux pour preuve sa série de gags intitulés la Lettre à Suzanne où la lourdeur masculine et le va-t-en guerre va être taillé en brêche à la poésie et la délicatesse humaine. Il arrive, certes, que ses poilus soient dans la merde (au premier sens du terme) mais on y voit bien une dénonciation de leur condition de « travail » (on parle de burn-out je vous rappelle !) et pas une façon de se moquer d’eux.

Allons donc jusqu’au bout de notre pensée, et affirmons que cet album est un bel hommage aux Poilus, alliant la drôlerie à l’émotion. Alors, y aura-t-il une suite à ce tome 1 ? D’après l’auteur, rien n’est encore sûr.

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse