Sacrés chefs ! Vous allez en apprendre des choses

/ Critique - écrit par Cirriana, le 15/02/2021

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

De quoi aime parler un français ? De cuisine, de plats, de produits et de recettes. Cette passion qui nous habite est peut être propre à notre patrimoine culinaire mais elle est aussi servie par des chefs exceptionnels : un peu militants, drôlement créatifs et sacrément poètes.

On entend souvent les mêmes noms : Ducasse, Piège, Etchebest, Lignac…on voit leurs têtes sur nos petits écrans et leurs livres de recettes débordent des rayons mais connaissons nous réellement leurs motivations, leurs sensibilités et leurs parcours ? Cette BD s’est concentrée sur 8 chefs (Guy Savoy, Alain Ducasse, Anne-Sophie Pic…) et vous propose à travers les yeux d’un néophyte gourmet de mieux les comprendre.


Chaque chef à sa cuisine.

 

Ici on parlera de produits : produits de luxe ou produits locaux. Comment les chefs les choisissent, quelles démarches se cachent derrière une carte responsable ? Est-ce vraiment bien raisonnable de continuer à faire venir des produits de l’autre bout de la terre ? A quel point peut-on faire entrer un client dans son univers : souvenir d’enfance, choix écologique, plat emblématique, le tout est un grand numéro de funambule.


Ca ne rend pas fou que vous , Chef.

 


Tracabilité du produit, temps dédiée à la cuisine : des contraintes modernes.

 

On parlera aussi standardisation : le tout sandwich, trop salé, trop sucré et aseptisé. Mais la standardisation des goûts est aussi dans les restaurants car il n’est pas nécessaire de regarder Top Chef chaque année pour voir des tendances culinaires se dessiner et perdurer. Autant les avocats-crevettes étaient phare dans les années 70 autant nos années n’en peuvent plus des petits jardins japonais et de leurs petits points de couleurs.


Mondialisation du goût.

 

Enfin, on parlera beaucoup d’associations de produits… des recettes sont détaillées ici comme une potion magique de druide. Et en fin de compte on se régale à lire cette Bd comme on se régale à la lecture d’un bon menu. C’est l’eau à la bouche que je vous conseille de lire ce titre … en attendant de pouvoir enfin remettre les pieds dans ces institutions.


Le bonheur s'est simple comme ...

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse