ATTENTION : CONTENU RESERVE A UN PUBLIC AVERTI

Les images et textes à caractère érotique, pornographique ou violent contenus dans cette page peuvent choquer certaines sensibilités. En consultant cette page, vous attestez être majeur au regard de la loi française et vous prenez vos responsabilités par rapport à son contenu.

CONSULTER QUITTER

9/10TTBM 2

/ Critique - écrit par Maixent, le 07/11/2021
Notre verdict : 9/10 - Gay friendly (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Tags : nantes ttbm livres tagame gay pages gengoroh

Encore le meilleur du porno gay en bd

Décidément, un tome ne suffisait pas pour faire un panorama de la production bd porno gay. Il faut dire que, même si elle ne circule pas dans les réseaux de distribution habituels, la quantité d'auteurs et donc de planches parues est énorme. Reprenant exactement le principe du premier tome ce sont treize nouveaux auteurs du monde entier mis en avant ici (à l'exception de l'inévitable Gengoroh Tagame qui apparaît dans les deux tomes) avec toujours une préface de Nicolas Wanstok qui dirige l'ouvrage. On retrouvera donc la même qualité, la même réflexion et la même attention portée aux choix des planches présentées. Avec d'autant plus de soin dans ce deuxième tome que les histoires même coupées sont plus complètes et permettent une narration plus fluide sans ce sentiment de frustration.


Tagame

 

Comme dans le premier tome, couleurs et noirs et blancs s'alternent mais aussi les genres. On passera aisément de récits intimistes à de la science fiction ou de l'héroïc fantasy avec des genres graphiques tout aussi variés. Ainsi, le trait manga de Tagame cohabite avec celui plus proche du dessin de presse de Pochep. D'ailleurs si l'on reste sur la comparaison, il apparaît très vite que cette anthologie n'est pas seulement à vocation masturbatoire. Chez Tagame le récit est très cinématographique, laissant une part belle à l'action, quand deux flics se retrouvent après que le premier ait infiltré un syndicat du crime pendant trois ans. On apprendra qu'il était devenu le pantin des bandits et qu'il a complètement oublié sa vie d'avant. Devenu instrument de plaisir, il se rapprochera de son ancien collègue dans une relation tendre et violente à la fois. Là où Tagame propose une histoire à la fois excitante et bouleversante, Pochep lui sera plus dans l'humour où les situations décalées avec un tournage de film porno gay qui tourne à l'absurde et en cours de maths...
Pochep

 

On pourrait aussi évoquer les différences entre le travail du canadien Patrick Fillion et celui de Jean-Paul Jennequin. Le premier est de toute évidence influencé par la production de comics et son héros, Isaiah Shade aurait très bien sa place auprès de Blade. Ce chasseur de démons a une méthode bien à lui pour sauver sa femme des forces du mal mais il faut croire qu'elle est efficace et ce ghostbuster au chibre éléphantesque explose à tout va dans un récit coloré et dynamique. D'un autre côté, les deux cinquantenaires de Jennequin s'ébatent joyeusement dans une piscine pour enfants mais bizarrement le potentiel érotique n'en est pas amoindri. On y trouve une certaine bonhomie et un plaisir simple comme quoi on peut avoir du bide et une moustache et être en parfaite communion avec son meilleur copain.


Ake

 

On ne reviendra pas sur l'ensemble des contributions à cette compilation et il est préférable de découvrir par soi-même tous ces excellents auteurs. Il est cependant bien de préciser qu'il y a beaucoup d'inédits et d'oeuvres très récentes. Là où souvent les compilations proposent des resucées que l'on connaît par cœur, TTBM fait l'effort de mettre en avant un travail peu ou pas aperçu des connaisseurs. On reste donc sur un excellent travail éditorial que ce soit en amont ou dans les qualités techniques du livre qui comme le premier reste un très bel objet.

Encore une réussite pour ce deuxième opus avec peut être un début de collection tant il est important de faire sortir la bande dessinée gay du placard.

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse