9.5/10Il s'appelait Ptirou

/ Critique - écrit par plienard, le 17/11/2017
Notre verdict : 9.5/10 - Un héros vient de naitre

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Il y aura un avant et un après avec cet album de Yves Sente et Laurent Verron.

C'est la véritable histoire de Spirou qui va vous être racontée ici. Et pas par n'importe qui ! Par l'oncle Paul en personne, celui-là même qui racontait des histoires dans le Journal de Spirou.


© Dupuis 2017.

 La série parallèle à Spirou- Le Spirou de ..., Spirou par .. (c'est comme vous voulez) - empile les histoires historiques (celles qui donne un passé au groom) ou d'autres plus iconoclastes. Ici, clairement, on est dans l'historique et elle a clairement une originalité, celle de s'appuyer sur des faits en partie réels.

Yves Sente s'est inspiré de la véritable histoire de Spirou, celle racontée dans le superbe recueil (ici) de Christelle et Bertrand Pissavy-Yvernault et qui relate comment Rob-Vel en est arrivé à ce personnage de Spirou.

Laurent Verron est le digne héritier de Roba (dont il signa quelques albums de Boule et Bill), de Peyo ou de Franquin. Il est donc un parfait dessinateur pour dessiner son Spirou, sauf qu'il délaisse ici le style "gros nez" pour un style plus réaliste qui convient parfaitement à l'atmosphère de l'histoire, dans un style un peu "old school".

Nous sommes en 1929, en pleine récession économique. Henri de Saintéloi, le grand patron de la Compagnie Générale Transatlantique, est sommé par ses actionnaires de licencier pour sauver l'entreprise et de partir à New York renégocier la location des quais. Mais Henri a d'autres soucis avec sa fille gravement malade et pour qui une croisière transatlantique pourrait faire le plus grand bien.


© Dupuis 2017.

 Ailleurs, dans un cirque près du Havre, un drame va se produire. La trapéziste vedette, Madly, va faire une chute fatale. Son équipier, Ptirou, en réchappe mais décide de changer de vie en tentant sa chance en Amérique. Il va essayer de se faire engager sur un paquebot.

Outre les hommages à Rob-Vel, à la naissance du célèbre groom ou au Journal de Spirou, Yves Sente signe une superbe histoire, émouvante, sur fond de conflit social où les personnages sont parfaitement rendus. L'album remplit toutes les attentes qu'on peut avoir quand on lit une bande dessinée et surtout celles particulières des fans de Spirou. Une réussite qu'il conviendra d'avoir.


La couverture de l'album - © Dupuis 2017.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse