Dupuis : Six coups, Etoilé T3, Choc T3

/ Critique - écrit par plienard, le 29/04/2019

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Six coups - Le crash de monsieur Crunch - note : 8/10

Si le genre western est revenu au goût du jour dans le neuvième art, l'album qui nous intéresse ici se rapproche plus de Lucky Luke que de Blueberry. Il utilise tous les codes du genre pour une histoire franchement humoristique.


© Dupuis 2019.

 Eliott est le fils du shérif qui tient à tout prix à lui faire partager sa passion des armes. Mais Eliott, ça lui fiche plus la trouille qu'autre chose. Contrairement à Bianca qui vit avec un père alcoolique et violent. Elle met souvent le jeune garçon dans des situations délicates. Et alors que la ville s'agite pour le fantastique show organisé par M Crunch, trois voleurs débutants décident de faire un grand coup.

Le couple Anne-Claire et Jérôme Jouvray signe un western débridé, drôle et amusant. Ils revisitent les codes du genre avec des adultes qui se comportent comme des gamins et des enfants plus sérieux que leurs parents. Ce décalage offre des situations burlesques. Un album agréable à lire et divertissant.

 

Etoilé - Tome 3 : Chariot et desserts - note : 7/10

Fin de la trilogie de Fanny Desmarès, Delphine Lehericey et Luc Brahy sur le monde de la haute gastronomie et sa chasse aux étoiles. Un monde cruel et prenant qui ne laisse que peu de place aux sentiments et à une vie de famille épanouie. Samuel a toujours autant de talent et est à la poursuite de sa deuxième étoile. Mais il reste instable et le fait de devenir père ne va pas le rassurer pour autant. Paula, son ex-femme, a rouvert un nouveau restaurant avec une cheffe brillantissime, Nicole,. Une voie étoilée s'ouvre à elles, mais Nicole va devoir choisir entre vie de famille et fourneaux.


© Dupuis 2019.

 Le triptyque dessiné par Luc Brahy (Imago mundi, Climax, ou le récent Irons) n'a pas son pareil pour montrer la tension entre les personnages. On reste pourtant sur notre faim. Si chaque personnage est bien défini par sa personnalité, on s'y perd dans l'enchaînement des séquences. On finit par ne plus savoir à quelle époque on se trouve (dans le passé, le présent ?), ni à quel endroit (Bruxelles, New York, en Asie ??).

Reste que l'album (et la série) a un rythme bien à lui. Et pour garder la thématique cuisinistique, on a tranché dans le vif du scénario pour éviter tout développement inutile qui ralentirait le récit. Ça marche pour le rythme, mais on y perd l'empathie qu'on pourrait avoir pour l'un quelconque des personnages. Et c'est sans doute dommage.

 

Choc - Tome 3 : Les fantômes de Knightgrave - note : 9/10

Nait-on méchant ou le devient-on ? C'est une question qu'on peut se poser lorsqu'on rencontre un méchant de la bande dessinée. On pense à Rastapopoulos, Olrik, ou encore Zorglub. Et on retrouve aussi, Choc, l'adversaire de Tif et Tondu, qu'on peut qualifier de criminel de grande envergure. D'une élégance rare, impressionnant avec son heaume qui cache son visage, son style l'a rendu au moins aussi célèbre que ses deux adversaires. Mais qui est-il réellement ? Et pourquoi est-il aussi méchant ?


© Dupuis 2019.

 Éric Maltaite est le digne successeur de son père Will - dessinateur de la série Tif et Tondu et créateur avec Rosy du personnage de Choc - . Avec Stéphane Colman au scénario, ils donnent un passé à ce méchant infernal. Au travers de ces trois albums, on découvre pourquoi cet homme est en colère contre le monde et la société. Quels sont les évènements fondateurs de sa personnalité criminelle.

Mais après ce triptyque, verra-ton encore monsieur Choc comme l'un des méchants les plus terribles de la bande dessinée ? N'y a-t-il pas perdu de son aura maléfique ? Peut-être qu'on lui trouvera dorénavant sinon des circonstances atténuantes, au moins de la compréhension. Il ne sera plus exactement le mégalomane qu'on croyait.

Ce triptyque vient d'humaniser un méchant, de lui rendre sa part humaine. C'est un peu un fantasme qui vient de se réaliser. Mais l'avenir nous le dira plus précisément, quand les nouveaux Tif et Tondu reviendront. Parions qu'ils se retrouveront, une fois de plus, face à un nouveau Choc.

 


Les couvertures des 3 albums - © Dupuis 2019.

 

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse