Dupuis : Largo Winch T23, Buck Danny classic T8, Seuls T13

/ Critique - écrit par plienard, le 21/12/2021

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Tags : delcourt dargaud glenat dupuis dessinee prix soleil

Largo Winch - Tome 23 : La frontière de la nuit - note : 8/10

Largo Winch rentre enfin dans le XXIème siècle. Le milliardaire des années 80, qui nous a tant fait rêver avec ses principes humanistes était devenu has-been : un milliardaire héros à papa, en quelque sorte !


© Dupuis 2021.

 

Eric Giacometti dépoussière le mythe pour le confronter aux nouveaux milliardaires, ceux du numérique et des nouvelles technologies. Les Jeff Bezos ou Elon Musk de la série s'appellent Jarod et Demetria Manskind. Ils sont mari et femme, avec des mœurs très libres, et vont convoiter la même entreprise que le groupe Largo qui veut "s'engager dans des secteurs plus innovants".

Dans ce tome, les auteurs rebattent les cartes, et nous voilà à chercher qui sera le méchant de l'histoire. Rien de bien évidement à la fin de l'album, tout au plus sait-on qu'il y a un complot pour éliminer .. mais qui ?

Du glamour, de l'action et du rêve, Philippe Francq paraît au sommet de son art. Ses corps en lévitation sont criant de vérité et ses femmes (trop maigres à mon goût) sont toujours aussi sexy. Mais là aussi, l'actualité a fait son office, et qui dit comportement misogyne dit la présence de #Me too.

Un Largo Winch dans l'air du temps...

 

Seuls - Tome 13 : Les âmes tigrées - note : 6,5/10

Vendue à plus de 2 millions d'exemplaires, Seuls est un véritable succès dont chaque tome est attendu avec impatience. Mais après 12 tomes,et à la lecture de ce dernier album, l'impression que les auteurs sont aller trop loin dans la descente aux enfers des pauvres héros que sont Dodji, Leïla, Camille, Terry et Yvan se fait tenace. Il a donc fallu rapidement trouvé une astuce pour les réunir tous et c'est Dodji qui en sera la "clé" principale.


© Dupuis 2021.

 

Une "astuce" pour "ramener l'équilibre et la concorde entre les deux camps", et après des tomes et tomes de descente aux enfers, enfin un peu d'espoir semble apparaître et annonce un nouveau cycle qui n'en sera que plus attendu.

Les auteurs font durer le plaisir (un peu trop), mais savent faire rebondir les intrigues rendues compliquées avec toutes ces familles. Enfin, Bruno Gazotti, le dessinateur, ne dément padd tout le bien qu'on pense de lui et de son travail.

 

Les aventures de Buck Danny "classic" - Tome 8 : Le repaire de l'aigle - note : 7/10

Alors que Tanguy et Laverdure viennent de vivre leur quatrième aventure "classics" chez Dargaud, Buck Danny boucle son huitième épisode, chez Dupuis. Un album qui boucle le cycle "Les aigles de l'Altiplano" démarré avec le tome 7. Aux commandes de ce diptyque, Fred Zumbiehl devenu depuis plusieurs années Le Monsieur des récits d'aviation (étant lui-même un ancien pilote de chasse dans l'aéronautique navale) avec comme co-pilote Frédéric Marniquet, lui-même ancien militaire. Et pour mettre en image le récit "classic", André Le Bras (Rafale Leader, Flotille 66) à qui on a confié le dessin du deuxième tome du hors-série de Buck Danny, les oiseaux noirs.


© Dupuis 2021.

 

Dans les montagnes argentines, Buck Danny et Béate Akerman sont à la recherche de Tumber et Sonny, retenus par une bande de nazis revanchards qui veulent instaurer un quatrième Reich. Ces fanatiques poursuivent des projets d'armes révolutionnaires initiés à la fin de la seconde guerre mondiale et qu'ils sont en passe de réussir.

Un bon vieux récit avec des nazis, on est bien dans le classique, mais pas forcément celui de Buck Danny. On parvient tout de même à s'intéresser au devenir de nos héros qui vont tous être capturés. Le dessin d'André Le Bras est vintage à souhait. L'objectif de cette collection est totalement rempli. Ça s'adresse en premier lieu au fan de Buck Danny, de récit de guerre et d'histoire d'aviation.

 


Les couvertures des 3 albums - © Dupuis 2021.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse