Le fil de l'Histoire .. La Peste, Virus T2

/ Critique - écrit par plienard, le 08/12/2020

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Il n'y a qu'un virus qui vaille : celui de la BD !

Le fil de l'histoire ... - La Peste - note : 6/10

Et si on se faisait un petit cours d'histoire ? Ariane et son frère Nino se proposent bien volontiers de nous apprendre l'Antiquité, le Moyen-Âge, les Temps modernes ou encore l'époque contemporaine.


© Dupuis 2020.

 

Connaître son passé c'est une façon de comprendre le présent et de mieux apréhender l'avenir. Et s'il y a bien un sujet qui occupe l'actualité en ce moment, c'est bien la pandémie de coronavirus. Par le passé, c'est la Peste qui a profondément marquée l'Histoire.

Le petit album d'une quarantaine (hu hu hu vous avez saisi le jeu de mot ?) de pages revient sur cette maladie, qui chose incroyable existe toujours et provoque encore des morts. La dernière "épidémie" de peste en France ayant eu lieu en 1920 (!).

Si vous voulez en savoir plus, vous savez ce qu'il vous reste à faire !

 

Virus - Tome 2 : Ségrégation - note : 5/10

Deuxième confinement, on ne pouvait donc pas passer à côté du deuxième tome de Virus, le triptyque de Sylvain Ricard (scénario) et Rica (dessins) aux éditions Delcourt.

Un virus extrêmement pathogène s'est échappé d'un laboratoire. Le patient zéro s'est embarqué à bord d'un bateau croisière, le Babylon of the Seas, et a commencé à contaminer les croisiéristes. Il faut maintenant faire vite. Le virus de propage rapidement.


© Delcourt 2020.

 

C'est un huis clos assez angoissant que dépeignent Sylvain Ricard et Rica. La réaction des personnes sur le bateau est assez égoïste. Entre ceux qui veulent savoir ce qui se passe, les journalistes prêts à tout pour avoir le scoop, l'équipage qui tentent de garder le cap, les autorités qui veulent éviter de ramener le virus sur terre et les trahisons, c'est presque du chacun pour soi.

Sorti le 10 juin 2020, ce second tome monte en pression. Mais le dessin  particulier de Rica n'aide pas à savoir si on est dans la satire, l'humour ou le drame. Au vu de la situation actuelle, on a plutôt envie de dire que ce n'est pas drôle. Mais grace à cette série, on peut encore croire que notre situation pourrait être pire.

Il reste un troisième tome à venir. En espérant que ce n'est pas prémonitoire avec un troisième confinement.

 


Les couvertures des 2 albums - © Dupuis 2020 - © Delcourt 2020.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse