1989, le grand Tour

/ Critique - écrit par plienard, le 06/07/2019

Temps de lecture estimé de l'article : 1 minute(s) - laisser un commentaire

les grandes vacances, c'est synonyme de Tour de France.

Ce 6 juillet 2019 démarre le 106ème Tour de France. Cette compétition, troisième événement mondial, après la coupe du monde de football et les jeux olympiques, n'a pas forcément l'aura des anciennes éditions. La faute a des scandales répétés de dopage.


© Cabanes © Dupuis 2019.

 

Pourtant elle garde ses fans et reste attachée au cœur des Français. Parmi les épreuves qui restent dans les mémoires, il y a celle de 1989, où Laurent Fignon perdra le Tour pour 8 petites secondes. Max Cabanes était de ceux qui l'ont suivi, jeune débutant dans les voitures de la caravane, à dessiner cet univers et cette atmosphère particulière.

Il nous raconte son aventure, son Tour de France avec les témoignages, les petites histoires - et déjà le début des révélations de dopage -, les légendes, avec un texte pour chaque jour complétés de dessins et d'aquarelles. Un bel ouvrage personnel de Max Cabanes qui montre l'amour qu'il a pour le cyclisme mais qui pêche un peu lorsqu'on n'arrive pas à lire les noms des protagonistes dans les textes manuscrits. Un llivre hommage assurément.

 


La couverture de l'album - © Cabanes - © Dupuis 2019.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse