6/10El comandante Yankee

/ Critique - écrit par plienard, le 14/06/2019
Notre verdict : 6/10 - Les américains sont partout (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

C'est un pavé de près de 200 pages que Gani Jakupi nous amène à découvrir avec un titre qui emmène le lecteur sur une fausse piste.

El comandante yankee veut pourtant bien dire ce qu'il veut : on suppose (bien) qu'on va parler de la révolution cubaine et certainement (moins bien) d'un américain. Un américain en pleine révolution cubaine, vous avouerez qu'il y a là un certain paradoxe, intéressant, d'autant qu'il est tiré de faits historiques réels. Le nom de ce yankee ? William Alexander Morgan, ancien soldat de l'armée américaine, un des rares non-cubains avec le célèbre Che Guevara.


© Dupuis 2019.

 Gani Jakupi montre un gros travail de recherches et de documentations pour relater cette période de trois ans de révolution. C'est extrêmement bien rendu, sauf qu'on attendait un peu plus de mise en avant de cet américain. Et pour le coup, on reste sur notre faim une bonne moitié de l'album. Son fait d'arme s'arrêtera à avoir fait fondre sa graisse à coup de marches forcées dans le maquis cubain, et d'avoir eut un coup de foudre avec une cubaine engagée dans la rébellion. On aura un peu d'espoir quand il va montrer son expérience du terrain et dans la gestion des hommes. Mais cela s'arrête très vite. On va rapidement partir sur la main-mise que le Che cherche à faire, et sur les tensions entre différentes factions révolutionnaires, comme entre le Che et le commandant Menoyo - chef rebelle du segundo frente - va ainsi prendre le pas sur le récit.

Alors, amis lecteurs, si vous ne voulez pas être déçu, prenez cet album, riche et constructif, pour ce qu'il est : une histoire secrète et documentée de la révolution cubaine (et pas seulement castriste) à laquelle un américain a participé parmi d'autres. Et là, vous apprendrez énormément de choses.

 


La couverture de l'album - © Dupuis 2019.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse