Dupuis : Air america T2, Les As du Pacifique T1, Cézembre T2

/ Critique - écrit par plienard, le 19/12/2019

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Histoires de guerre et d'avions ...

Air américa - Tome 2 : L'offensive du Têt - note : 6/10

Au travers de la vie de deux pilotes, ce sont deux visions totalement différentes de la guerre du Vietnam qui nous sont présentées.

Peter Hopper a décidé de quitter l'US Air Force et vit désormais au Laos. Mais la guerre n'esT pas loin et va le rattraper de manière tragique. Bob Janssens, lui, reste fidèle à son pays dans son engagement même s'il perçoit petit à petit certains dysfonctionnement et aberrations dans celui de son pays à faire la guerre. C'est son amie journaliste, Helen Burnsley, qui lui ouvre les yeux au péril de leur vie.


© Dupuis 2019.

 La guerre du Vietnam est une cicatrice dans l'histoire américaine et reste source de récits intéressants. Patrice Buendia et Wallace en profitent pour nous présenter un récit qu'on a l'impression d'avoir déjà vu au gré de différents medias. Julien Lepelletier, déjà dessinateur pour la série Air force Vietnam apparait plus à l'aise dans la représentation des avions que dans celles des personnages aux positions par toujours bien académiques. Par contre, quel pied quand il s'agit d'avions ou de scènes de combats aériens. Autres qualités, sa faculté à faire ressortir la tension entre les personnages. On le serait à moins quand on voit qu'Helen et Bob doivent lutter pour la vérité et leur vie et que Peter est en pleine vengeance.

 

Les As du Pacifique - Tome 1 : Le jugement des Salomons - note : 8/10

Les éditions Zéphyr reviennent dans l'actualité avec une nouvelle série et de nouveaux héros du type Buck Danny ou Tanguy et Laverdure. Intitulée Les As du Pacifique, et signée Pierre Veys et Alberto Lingua, ce sont cinq jeunes aviateurs qu'on envoie sur le front du Pacifique. Mais on est loin des héros traditionnels qui n'ont peur de rien et savent tout faire. Ici, on a bien cinq "bleus" qui vont découvrir la réalité du combat aérien face à des pilotes expérimentés. Et à l'image de leurs célèbres prédécesseurs de papier, il y a toujours un "gai-luron" pour désamorcer des situations de tension.


© Dupuis 2019.

 Cinq personnages, cinq personnalités différentes, qui font de cette bande dessinée un moment de plaisir à lire. Si Pierre Veys nous a récemment diverti avec des albums humoristiques comme Les aventures de Philip et Francis (trois albums) et Achille Talon (deux albums), il revient ici avec un récit entre réalisme et divertissement. L'italien Alberto Lingua est aux pinceaux de sa première bande dessinée francophone, avec un résultat qui est dans les standards exigeants des éditions Zéphyr. Les fans du genre et des albums de la maison d'édition seront conquis.

 

Cézembre - seconde partie - note : 7/10

Malfin clôt son diptyque sept ans après le premier tome. L'attente aura été longue et on pensait même ne jamais voir la suite un jour.

L'album commence donc par un résumé de l'épisode précédent plus que nécessaire. Mais outre ce petit "désagrément", c'est un réel plaisir de retrouver le trait de Nicolas Malfin (et les superbes couleurs de Peephe Versaevel).


© Dupuis 2019.

 Outre l'histoire romantique en plein cœur de la seconde guerre mondiale - Ewan et Françoise sont séparée ; Le premier est prisonnier dans le Fort National ; La seconde est débarquée sur l'île de Cézembre, emmenée de force par le traitre Bastien - Nicolas Malfin retrace le bombardement destructeur et la libération de Saint-Malo avec détails et précisions.

Un travail magnifique de justesse graphique et historique qui nous plonge dans cette histoire finale. L'envie de relire le premier tome se fait alors sentir. Mais l'excès de plaisir ne peut pas nuire à la santé.

 


Les couvertures des 3 albums - © Dupuis 2019.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse