Dupuis : 421 intégrale, Spirou et les petits formats

/ Critique - écrit par plienard, le 16/12/2021

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Tags : [phpBB Debug] PHP Warning: in file /var/www/krineinfr/article.php on line 334: Invalid argument supplied for foreach()
[phpBB Debug] PHP Warning: in file /var/www/krineinfr/article.php on line 341: Invalid argument supplied for foreach()

Re-découvrer les histoires d'album mythiques !

421 - L'intégrale n° 2 - note : 7/10

Stephen Desberg et Eric Maltaite sont les auteurs de cette série entre 1983 et 1992. Une série qui débute comme une série d'espionnage et qui va virer, voire totalement muer, au fil des albums. Les éditions Dupuis proposent le deuxième volet de l'intégrale reprenant les albums 3 à 6, parus entre 1986 et 1988 et nous faire vivre l'évolution de la série vers une veine beaucoup plus réaliste, voire même de science-fiction.


Les couvertures des 4 albums - © Dupuis.

 

Les auteurs vont se départir des aventures parodiques pour commencer un changement avec le tome 3, au titre déjà très adulte et anxiogène : Suicides. On est encore dans l'ambiance entre James Bond et Indiana Jones, où une société s'occupe de suicider des milliardaires selon leurs désirs et volontés. Mais c'est évidemment une arnaque. Un album qui démontre le changement des mentalités qui sont en cours à cette époque avec un tel sujet et un tel titre qui n'auraient jamais eu l'aval de la censure française ni même de la direction Dupuis quelques plus tôt.

Pour le tome 4, Dans l'empire du Milieu, le scénariste Desberg offre une histoire qui correspond aux envies de son dessinateur Eric Maltaite, fou de belles carrosseries, en s'inspirant d'un album de Tif et Tondu, Plein gaz, dessiné par le père d'Eric : une histoire de course automobile, un rallye au milieu de l'empire chinois, rappelant la croisière jaune d'André Citroën sur la route de la soie dans les années 30 ou le rallye Paris-Dakar. Un album qui fait aussi écho à l'actualité de l'époque où la Chine s'ouvre peu à peu à l'occident avec l'accession au pouvoir de Deng Xiaoping.

Le changement de la série se fera véritablement à partir du tome 6, Scotch malaria, premier tome d'un diptyque avec le tome 7, Les enfants de la porte. Une véritable uchronie, qui se veut plus authentique mais qui va partir dans une ambiance totalement fantastique, "en rupture avec le début de la série".

 

Spirou et les petits formats - note : 8/10

Chaque album a son histoire, entendez par là sa genèse. Et les éditions Dupuis, au travers de ses intégrales, a depuis longtemps su nous les faire connaitre. Ce n'est pourtant pas une intégrale que la maison d'édition belge nous propose ici, mais une seule et même histoire, déclinée trois fois ! Il fallait oser ! Dupuis l'a fait !


© Dupuis.

 

À la fin des années 50, le quotidien Le Parisien libéré commande trois histoires inédites de Spirou et Fantasio. Tembo-Tabou, Spirou et les hommes-bulles et enfin, Spirou et les petits formats qui vient clore cette trilogie adressée au marché français.

Le présent ouvrage vous invite à redécouvrir cette histoire de trois manières différentes : en version recolorisée par Frédéric Jannin au plus près des intentions de Franquin. Une version qu'on pourrait qualifier de classique mais qui donne au récit un peu plus de vie avec des couleurs rehaussées et plus vives. Une deuxième version qui reprend la prépublication dans le quotidien français, qui il faut bien l'avouer est peut-être moins plaisante à lire, du fait de sa présentation en 6 bandes en noir et blanc. Et une dernière version qui devrait réjouir les fans d'historique avec la présentation en fac-similé de pratiquement toutes les planches originales avec des commentaires revenant sur la collaboration entre Franquin et Roba qui n'était pas encore l'auteur de la série Boule & Bill à l'époque.

Un album trois-en-un en quelque sorte qui peut faire la joie de collectionneurs férus d'anecdotes.

 


Les couvertures des 2 albums - © Dupuis 2021.

 

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse