Delcourt : Virus T3, Le serpent et la lance T2, Les 5 Terres T7, Mobius T2

/ Critique - écrit par plienard, le 30/12/2021

Temps de lecture estimé de l'article : 5 minute(s) - laisser un commentaire

Tags : [phpBB Debug] PHP Warning: in file /var/www/krineinfr/article.php on line 334: Invalid argument supplied for foreach()
[phpBB Debug] PHP Warning: in file /var/www/krineinfr/article.php on line 341: Invalid argument supplied for foreach()

Pendant les fêtes, on va oser vous parler de Virus ...

Les 5 Terres - Tome 7 : L'heure du cadeau - note : 7/10

Les 5 Terres, un des projets les plus ambitieux (5 cycles pour 5 Terres et 5 races) de ces dernières années en BD continue avec un deuxième cycle consacré cette fois à la race des Singes. Après un cycle sur les félins en six tomes, direction la terre de Lys où Keona est de retour de sa captivité diplomatique d'Angleon, le royaume des félins. Mais c'est un autre retour qui bouleverse les bas-fonds de la capitale Alysandra : Alissa, l'héritière du clan du Sistre, est sortie de prison et elle entend bien reprendre le pouvoir et découvrir qui l'a balancée.


© Delcourt 2021.

 

Il faut bien un collectif de scénaristes pour écrire un tel récit. Lewelyn - un nom derrière lequel se cache David Chauvel, Andoryss et Patrick Wong - s'attaque à une nouvelle race avec peu ou prou les mêmes ingrédients. Ils présentent une société à travers ses différentes composantes : des étudiantes, des paysannes, des dirigeantes royales et des truandes. Et oui, vous l'aurez compris, on est dans une société matriarcale, où les femmes dirigent et les hommes sont soumis au tâches subalternes, où les femmes se comportent avec violence et les hommes reçoivent les coups.

C'est un peu déstabilisant au début, mais cela offre une autre vision de la société, même si c'est une présentation plutôt basique où on a juste inversé homme et femme. Et sans doute que la morphologie simiesque permet ce genre d'inversion. Une possibilité que Jérôme Lereculey exprime à merveille avec son coup de crayon toujours aussi impressionnant avec un travail fantastique et extrêmement précis et détaillé.

 

Virus - Tome 3 : Rébellion - note : 6/10

Ça y est ! C'est enfin fini ! Le virus va être vaincu. Et non, désolé, je ne parle pas de la Covid, mais du triptyque d'anticipation de Sylvain Ricard et dessiné par Rica aux éditions Delcourt.

Petit rappel des faits : un virus hautement pathogène a été embarqué sur un paquebot par un biologiste, Guillaume Roblès, alors qu'il se savait porteur. Ça ne rate pas. Les morts s'enchaînent, la quarantaine est inévitable et il faut empêcher le bateau de faire escale. La crise couve dans le bateau, une mutinerie explose. Mais en dehors, la situation n'est pas mieux. Les politiques peinent à ramener le calme et la situation semble leur échapper tous les jours un peu plus.


© Delcourt 2021.

 

Sylvain Ricard signe ce récit d'anticipation qui porte bien son nom puisqu'il a été écrit il y a près de 10 ans. Cet ancien généticien n'a eu qu'à puiser dans ses connaissances scientifiques avec une bonne dose de bon sens sur les conséquences de la propagation d'un virus dans un milieu confiné. Et un paquebot semble un terrain propice.

Rica est au crayons de ce triptyque avec plus ou moins de bonheur, mais dans un style totalement assumé. Entre BD traditionnelle et manga, son dessin propose parfois des proportions qui interrogent. Pas toujours très agréable, mais c'est une question de goût, il en ressort une grande puissance évocatrice et fait ressortir le pire de l'âme humaine et l'ironie de certains comportements (politiques, journalistes ...).

Avec ce triptyque, on en serait à penser qu'on n'aurait pu vivre pire que notre gentil coronavirus. C'est toujours rassurant !

 

Le serpent et la lance - Acte 2 : Maison-vide - note : 8/10

L'auteur d'Okko, Hub, s'offre un autre univers - le royaume aztèque - avec sa nouvelle série, où une série de meurtres odieux commencent à faire parler la population. Des jeunes filles disparaissent, avant que leurs corps ne soient retrouvés totalement momifié. Alors que les hautes autorités chargent le nommé Serpent d'enquêter discrètement, un membre du conseil demande secrètement à Œil-Lance de faire de même. Une enquête pour deux hommes qui se connaissent et se détestent copieusement.


© Delcourt 2021.

 

Dans ce second tome, Œil-Lance cherche désespérément dans ses souvenirs, à l'époque de l'école, où déjà on parlait du Nagual, un animal légendaire qui enlevait les jeunes filles. Il pressent qu'il faut chercher dans son passé pour trouver le tueur en série.

C'est un fameux panel de personnalités originales que Hub nous dépeint ici, semant le doute dans l'esprit du lecteur entre l'handicapé mental, le fanatique religieux, le gros bras ou le sournois sans bras.

Déjà impressionné par sa série Okko, Le Serpent et la Lance prouve une fois de plus sa faculté à raconter des civilisations anciennes avec des dessins superbes et une grande science des couleurs. Son sens du détail fait ici merveille

 

Mobius - Tome 2 : La ville qui rêve - note : 6,5/10

Encore emballé par le premier tome, c'est avec enthousiasme qu'on retrouve Berg et Lee, les deux voyageurs gitans dans un multivers original du duo Jean-Pierre Pécau et Igor Kordey qui a déjà à son actif, 30 deniers, Empire et L'histoire secrète. Un récit fantastique, où nous suivons la traque de Deng, un tueur en série, à travers différents pans d'univers parallèles accessibles par la mort.


© Delcourt 2021.

 

Dans ce deuxième tome, les chasseurs deviennent des proies. En effet, Berg et Lee se rendent à Kadath, la ville qui rêve, mais ils tombent dans un traquenard et en pleine guerre contre l'armée des masques.

Un nouveau tome, un nouveau monde. Vu qu'il y en a plusieurs milliers, ça risque de faire long ! On n'en est pas encore là. L'originalité du graphisme et de l'univers gitan développés ici parviennent à confirmer l'intérêt qu'on porte à cette série. À suivre donc …

 


Les couvertures des 4 albums - © Delcourt 2021.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse