8.5/10Sillage - Tome 20 : Mise à jour

/ Critique - écrit par plienard, le 27/11/2019
Notre verdict : 8.5/10 - Nävis trace sa route ...

Temps de lecture estimé de l'article : 1 minute(s) - laisser un commentaire

Annoncé depuis le début de l'année, on attendait avec une certaine impatience ce vingtième tome de la série Sillage, par Jean-David Morvan et Philippe Buchet, chez Delcourt.


© Delcourt 2019.

 Un album d'autant plus important que les fans de la première heure (comme moi) vont pouvoir découvrir ce qu'il est arrivé au vaisseau de Nävis avant qu'il ne s'écrase sur la planète sur laquelle Sillage l'a découverte. Un récit qui répond aux origines de Nävis et à quelques interrogations sur son physique comme ses fameuses bandes blanches et qui revient une fois de plus sur un thème fort dans les histoires de Jean-David Morvan : l'exploitation d'une espèce par une autre qui se pense "supérieure". Ici, c'est tout simplement l'espèce humaine "augmentée", qu'on pourrait qualifiée de 2.0, avec la capacité de vivre plusieurs siècles sans maladie. Et comble de l'ironie, l'espèce "inférieure" n'est autre que l'espèce humaine normale, élevée comme des esclaves.

Un album riche en découverte et en révélation, qui se déroule encore avant la série sur la jeunesse de l'héroïne, Nävis (cinq albums chez Delcourt) et où tout le talent de Philippe Buchet s'exprime une fois de plus.

 


La couverture de l'album - © Delcourt 2019.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse