Delcourt : Mausart, Krieg machine, La pyramide de Ponzi

/ Critique - écrit par plienard, le 17/12/2018

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Une souris virtuose, un char mythique et un arnaqueur célèbre.

Mausart - note : 8/10

Mausart est une petite souris, virtuose, qui vit avec sa famille dans le piano du célèbre loup Saliéri. Quand la reine entend une superbe mélodie s'échapper des fenêtres de l'immeuble de Saliéri, elle est conquise. Et le roi va alors ordonner à ce qu'il le rejoue à l'anniversaire de sa femme. Mais ce qui ennuie fortement le loup, c'est qu'il n'a jamais joué ce morceau. Un jeu du loup et de la souris qui va se terminer par …


© Delcourt 2018.

 C'est une gentille histoire, digne d'un conte pour enfant, de Thierry Joor et dessinée par Gradimir Smudja, et qui est d'une finesse confondante. Le jeu de mot sur le nom du personnage est déjà une trouvaille merveilleuse (comment personne n'a pu y penser avant ?) et invite à découvrir ce qui se cache derrière la couverture.

Tout le monde connaît l'opposition entre Saliéri et Mozart. Ici, dans cette atmosphère d'animaux anthropomorphe qui rappelle les albums de Michel Plessix, elle prend une autre dimension, d'autant que les auteurs font preuve d'une certaine finesse et élégance.

 

Krieg machine - note : 7/10

C'est un album de Jean-Pierre Pécau, Senad Mavric et Filip Andronik qui fait la publicité d'une des armes les plus incroyables et destructrices de l'armée nazie : le char Tigre. De son nom officiel Panzerkampfwagen VI Tiger I ausf E  (à vos souhaits !), ce char fut une arme redoutable quasi-invincible lors de sa création en 1942.


© Delcourt 2018.

 On va suivre Otto von Sholtiz et Kurt Seibel, de leur formation jusqu'à la lutte finale, au volant de ce char d'assaut qui a fait frémir les forces alliées. Ce n'est donc pas une longue et ennuyeuse suite de caractéristiques techniques sur ce célèbre panzer, mais bel et bien une histoire d'homme dans laquelle le Tigre va tenir une place prépondérante. Une arme fantastique qui fait la fierté de ses équipages.

Ainsi les auteurs n'oublieront pas de traiter de l'aveuglement de certains face à la débâcle finale, ce qui fait de cet album un album complet.

 

La pyramide de Ponzi - note : 7/10

Ponzi n'est ni le dernier pharaon d'Egypte, ni le grand architecte d'une des merveilles du monde. C'est un anonymr immigré italien qui part en Amérique au début du vingtième siècle pour faire fortune comme bon nombre d'entre lui. D'un naturel optimiste, et d'une débrouillardise sans borne, Carlo Ponzi va enchaîner les petits boulots (de plongeur à épicier, de plombier à vendeur d'assurances), mais aussi les embrouilles plus ou moins légales. Sa vérité est souvent aléatoire et fonction des événements. Menteur invétéré, il joue aussi parfois d'une certaine malchance, trouvant quelquefois plus filou que lui. Et le jour où tout semble définitivement fini, il trouve une idée simple mais géniale. Une idée que seul un fils de postier pouvait trouver …


© Delcourt 2018.

 Xavier Betaucourt et Nathalie Ferlut font la biographie romancée d'un arnaqueur dans l'âme devenu célèbre puisqu'il a simplement donné son nom à une arnaque qui trouve encore écho aujourd'hui et dont Bernard Madof est le dernier grand utilisateur.

Un récit qui a un peu de mal à démarrer, tant on se demande quand il va avoir cette fameuse idée. Cependant, les auteurs prennent bien le temps de poser leur personnage et c'est à leur avantage.

 


Les couvertures des 3 albums - © Delcourt 2018.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse