Delcourt : Les 5 Terres T1, Centaurus T5, Le dernier dragon T2

/ Critique - écrit par plienard, le 18/10/2019

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Les 5 Terres - Tome 1 : De toutes mes forces - note : 7/10

Le roi Cyrus est mourant et il veut désigner un successeur. Ce sera son neveu, Hirus, qui rêve déjà de conquête et de guerres victorieuses qui assoiront sa légitimité sur le trône. Mais d'autres convoitent le pouvoir et en premier, l'ainée du roi. Si une femelle ne peut pas accéder au trône, il y a eu pourtant un précédent qu'elle compte bien mettre à profit. D'autant qu'elle prépare une surprise à son père qui risque de lui déplaire.


© Delcourt 2019.

 Premier tome d'une série qui s'annonce ambitieuse (trois albums par an, six albums par cycle, pour cinq cycles). Scénarisée par Lewelyn - ce nom ne vous dit sans doute rien car il cache une triplette d'auteurs : David Chauvel, Andoryss et Wong - on découvre le récit consacré à la famille des Félins avant quatre autres cycles sur des famille distinctes commes les Ours, Reptiles ou encore Singes.

Tome de mise en place, ce livre apporte déjà de nombreuses informations sur le monde animalier qui va être développé, ainsi que les premières imbrications qui existent. Ainsi, les accords passés pour la paix semblent voués à être revus et reniés.

Le dessin de Jérôme Lereculey nous plonge dans cet univers animalier avec justesse. Chaque famille exprime à la fois une prestance humaine sous des traits animal. Mais le caractère et la gestuelle intrinsèque de chaque espèce s'expriment parfaitement.

Si ce premier tome manque un peu d'action, il met en place l'univers du monde des 5 Terres et les complots politiques qui couvent. Les prochains tomes sont déjà attendus avec impatience.

 

Centaurus - Tome 5 : Terre de mort - note : 8/10

Les récits de science-fiction de Léo et de Rodolphe sont désormais des classiques (Les mondes d'Aldebaran, Kenya, Amazonie, Namibia ..). Et la série Centaurus en fait partie. Dessinée par Zoran Janjetov, dans un style que Léo ne renierait pas, on arrive à la conclusion du premier cycle. Et oui, les fans peuvent déjà s'en réjouir, un second cycle, Europa, est  annoncé.


© Delcourt 2019.

 Dans ce dernier tome, toutes les questions sur les étranges événements survenus dans les albums précédents trouvent enfin une explication. Une étrange entité a pris le pouvoir sur la volonté de certains des personnages et leur fait faire tout ce dont elle désire. Elle a ainsi fait main basse sur la planète Centaurus et a pratiquement éradiqué les espèces humanoïdes en présence. Comment vont s'en sortir nos amis ?

En annonçant dès maintenant un autre cycle, le suspens est quelque peu atténué. Cependant, tous ne vont pas sortir vivant de cet album. Et rien que cela doit titiller votre intérêt.

 

Le dernier dragon - Tome 2 : Les cryptes de Dendérah - note : 6/10

Deuxième tome du triptyque, Le Dernier dragon, par Jean-Pierre Pécau, Léo Pilipovic et Lajos Farkas, et le lecteur s'interroge sur la finalité de l'album. Les personnages du premier tome, - la sorcière Drac, les dragonières Stali et Umas - continuent chacune leur quête qui semble devoir les réunir vers un même est seul but. Mais lequel ?


© Delcourt 2019.

 Ainsi, ce tome expose de nombreux faits historiques qui viennent agrémenter le récit mais aussi le complexifier. L'historique prend alors le pas sur la fiction. Et on redoute ainsi que le troisième tome ne soit bien court pour finaliser l'histoire. Il reste cependant une qualité de dessin qui laisse rêveur. Le mérite en revient à Léo Pilipovic et Lajos Farkas, deux dessinateurs qui collaborent souvent avec JP Pécau.

 


Les couvertures des 3 albums - © Delcourt 2019.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse