Delcourt : Julie Doohan T2, Marshal Bass T6, Jour J T44

/ Critique - écrit par plienard, le 28/05/2021

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Julie Doohan - Tome 2 : Wild mustang saloon - note : 6/10

La jeune Julie Doohan a abandonné ses études pour se consacrer à la fabrication d'alcool. Elle a récupéré la distillerie clandestine paternelle, contre des malfrats italiens qui ont assassiné son père. Elle est aidée par toute une ville et le shérif pour la protéger, et grâce à ses études et au professeur Finnegan elle va proposer un bourbon de qualité dans le saloon qu'elle est en train de remettre sur pied. Mais la pègre italienne ne compte pas la laisser faire.


© Declourt 2021.

 

La prohibition à la sauce western, ça se lit comme du petit lait. Thierry Cailleteau propose un récit tout en action et en humour caustique, avec le talentueux Luc Brahy aux dessins. L'héroïne est plutôt badass et règle ses comptes avec les armes aux points. Cela ne l'empêche pas d'avoir des histoires de cœur qui la plonge dans le désarroi : tenir un saloon ou la maison de l'homme qu'elle aime ?

Allez, vous en reprendrez bien un petit de 48 pages ?

 

Marshal Bass - Tome 6 : Los Lobos - note : 7/10

Si le marshal River Bass n'est pas à la poursuite de gangsters dans ce sixième tome, il va devoir cependant en affronter, et parmi les pires qu'il ait pu rencontrer : le gang de Los Lobos.


© Delcourt 2021.

 

Bass se rend à l'hacienda de Don Vega qui va se marier avec sa femme pour récupérer sa famille. Il sait ce qui l'attend car le frère de Don Vega est aussi présent avec sa bande. Il s'est invité à la noce et à l'attention aussi de se marier : avec une fille de Bass !

Ce nouvel opus de Darko Macan est un petit bijou de cynisme. La violence et l'impudence des Los Lobos sont parfaitement exprimées par le dessin d'Igor Kordey en grande forme. Quelques petits moments de drôleries (comme avec le professeur cul-de-jatte et sans bras) viennent soulager la sauvagerie de certains personnages. On ne sait plus trop sur quel pied danser ? Et on termine sur une fusillade générale comme il se doit. On n'est pas loin du Tarantino en BD.

 

Jour J - Tome 44 : Le grand secret 3/3 - note : 6,5/10

Suite et fin du triptyque Le Grand secret dans la série Jour J des éditions Delcourt.

Mary Kate Danger travaille pour l'agence de renseignement créée par Roosevelt. Elle a en sa possession des documents prouvant la solution finale préconisée par les nazis à l'encontre des juifs. Elle doit parvenir à transmettre ses informations avant la fin de la conférence de New York et faire capoter la signature d'un traité de paix entre l'Allemagne nazie et la Grande Bretagne. Mais elle va devoir traverser l'Asie alors en guerre avec le Japon, un allié de l'Allemagne.


© Delcourt 2021.

 

C'est une course-poursuite haletante qui se déroule sous les yeux des lecteurs fans d'Histoire revue et corrigée par Jean-Pierre Pécau et Fred Duval et dessinée par Brada. Si le concept de Jour J est de proposer une nouvelle trame historique, peut-on vraiment croire que le mal absolu (le nazisme) puisse l'emporter ? Avec Jour J tout est possible !

 


Les couvertures des 3 albums - © Delcourt 2021.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse