7.5/10De l'Inde à Varsovie, chez Delcourt

/ Critique - écrit par Cirriana, le 16/09/2021
Notre verdict : 7.5/10 - Deux biographies écrites avec justesse et pudeur

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Tags : varsovie inde histoire monde vie pays etats

Deux biographies parues chez Delcourt

L'insurgée de Varsovie chez Delcourt : 7/10

On vous présente cette fois dans la collection Histoire & destin : la même collection que celle du commandant Massoud, la biographie de Maria Sabina Devrim.
Maria et les parachutes.

 

 

En 1944, Maria est agée de 21 ans. Elle a intégré la résistance et c’est son combat qu’on vous raconte ici. 1944, c’est l’année charnière où l’armée rouge se bat contre l’armée nazie sur plusieurs fronts dont Varsovie. Maria est toujours vivante de nos jours, elle vit désormais à Paris et nous raconte sa vie de résistante. Le réseau dont elle faisait partie a été grandement décimé par les SS puis par les tirs Russes sans réelle aide des alliés. Les pertes vont être énormes.
Petit à petit, il ne reste plus grand monde.

 

Sans dévoiler ici la biographie de sa jeunesse, on peut tout de même en conclure que Maria  a un courage et une force de caractère qui fait l'admiration de tous. Ce nouveau tome garde le même type de dessin que le Tome 1, un dessin classique, propre net et efficace. On ne tombe pas dans l'ultra réalisme, les scènes violentes sont plus évoquées que dessinées et cela permet de garder le focus sur l'Histoire. Je reproche par contre à ce tome d'être un peu trop évasif sur les événements que Maria traverse, on ne comprend pas les enjeux internationaux. J'aurai aimé plus de remises en perspectives afin de mieux comprendre pourquoi cette biographie fait partie de l'histoire de la seconde guerre mondiale et n'est pas un événement parmi d'autres.

 
Sobre et efficace.

 

Pourtant, on peut tout à fait dévorer cette bande dessinée historique sans tenir compte de ce manque d'informations. On ne pourra que saluer les destins tragiques et héroïques dessinés ici.

Le bourdonnement d'un moustique chez Delcourt / Mirages : 8/10

 

Êtes-vous prêt pour le long voyage de l’adoption ?

 
Là on comprend pas bien mais in situ c'est drôle.

 

L’auteur nous explique comment a germé l’idée de devenir père à 30 ans puis l’envie d’adopter... qui petit à petit s'impose dans son quotidien. Il raconte le long parcours psychologique et administratif qu'il a fallu faire pour recevoir « en cadeau » un enfant indien. Avec beaucoup de pudeur mais aussi depoésie il nous est expliqué ici comment un couple arrive à faire valider son dossier d’adoption. Puis une deuxième partie s'ouvre, surement la plus dure : lutter avec acharnement pour se faire comprendre de son enfant, pour se faire accepter par cette petite fille indienne qui ne peut communiquer avec ses parents adoptifs. Le but est biens sûr de rendre son enfant, tout fraîchement adopté, heureux, mais le parcours est tellement dur qu'il est mis en image ici afin que d'autres comprennent.
Enfant, pas enfant...

 

Sarvari, une jeune fille de quatre ans, abandonnée dans une gare à Bombay va vivre le choc difficile d’être arrachée à son orphelinat, de devoir comprendre sa situation et d’intégrer de nouveaux codes occidentaux. C’est avec beaucoup d’amour et un peu d’humour que l’auteur nous explique toutes ces petites différences entre ces deux civilisations qui rendent cette adoption si difficile voir impossible pour des jeunes parents démunis et épuisés. Les doudous se transforment en animal géant, les parcours psychologique se dessinent en parcours au milieu de la jungle, les couleurs de l'Inde illuminent les pages en tons flashis. C’est un parcours de vie difficile mais terriblement humain qui nous est proposé de lire ici, oú cette poésie adoucit les écueils.
Air France a des pouvoirs magiques.

 

 

Ce titre remet en perspective la chance que les occidentaux ont dans leur confort de vie mais aussi le malheur pour certains de ne pas pouvoir être parent et le bonheur de pouvoir former une famille au bout du chemin aussi périlleux que celui de l'auteur.
leur "cadeau",enfin !R.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse