Delcourt : La guerre, L'espion de César T2, Valois T3

/ Critique - écrit par plienard, le 05/06/2021

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Récits guerriers !

L'espion de César - Tome 2 : La chienne d'Hadès - note : 6/10

César a une nouvelle mission pour Coax le gaulois : Rome est affamée. Le blé n'arrive plus jusqu'à la cité éternelle. Il doit trouver qui empêche l'approvisionnement.


© Delcourt 2021.

 

Et non ce n'est pas une nouvelle aventure d'Astérix, mais bel et bien un nouveau tome de Jean-Pierre Pécau qui poursuit sa collaboration avec Fafner dont le dessin respire la testostérone. Si le trait n'est pas toujours exempt de tout reproche, et qu'il a une fâcheuse tendance à donner une poitrine très avantageuse à ses personnages féminins, il faut bien avouer qu'il sait instaurer une atmosphère virile et pesante.

On n'est pas là pour rigoler, et le sauvage Coax n'a rien de notre sympathique Astérix. Et si la force est son meilleur moyen de persuasion, il n'est exempt d'une certaine intelligence. Il comprend bien les tenants et les aboutissants des complots qui sévissent à Rome.

 

La guerre - note : 7,5/10

Thomas Cadène et Loïc Sécheresse sont les auteurs d'une bande dessinée hypnotique et dérangeante, aux éditions Delcourt.

Alice et Alex sont un jeune couple aisé, à la situation professionnelle assurée. Mais un accident mortel va complètement chambouler leur vie. Ils en sont responsables, mais ne peuvent admettre d'abandonner tout ce qu'ils ont. L'accident va leur donner un sentiment d'impunité et de force qui va les conduire à devenir ignobles.


© Delcourt 2021.

 

Une bande dessinée qui nous fait suivre un couple malsain et pathogène. Alice sombre dans une démesure, incapable d'aimer son enfant, trompant son mari Alex, qui voudrait avoir la même force que sa femme et va tenter de la suivre par amour. Mais elle va toujours plus loin, et il a toujours un cran de retard.

Le dessin de Loïc Sécheresse est d'une force expressive qui convient bien à ce récit anxiogène. On est scotché à ce couple qui défie la vie. Il n'y a rien de bon en eux. Ils ne sont ni sympathiques, ni chaleureux. Et pourtant on ne peut pas s'empêcher de lire l'album jusqu'au bout.

 

Valois - Tome 3 : Furia Francese - note : 6,5/10

Suite et fin des aventures des frères d'armes, le français Henri Guivre de Tersac et de l'espagnol Blasco de Vilallonga. S'ils se sont d'abord opposés, les voilà maintenant ensemble, dans l'armée de Vitelli, à batailler pour l'armée française dans la campagne d'Italie. Le roi Charles VIII veut ainsi récupérer son héritage, la couronne de Naples. Si la conquête s'annonce facile, la garder sera autrement plus difficile. Une conquête qui s'effectue en pleine opposition entre Sforza et Borgia.


© Delcourt 2021.

 

Une histoire d'amitié sur fond historique, ce triptyque devrait donner satisfaction à bon nombre de lecteurs, fans de récits historiques. Il faut dire que le scénariste, Thierry Floris, est un spécialiste du genre et a montré qu'il savait jouer avec les faits historiques. Diplômé d'un DEA en Histoire, il a à son actif des séries comme Champs d'honneur, Reines de sang - Cléopâtre la reine fatale et Isabelle la louve - ou encore Wild West. Il retrouve Jaime Calderon avec qui il a signé les deux tomes d'Isabelle la louve de France, abonné lui aussi aux séries historiques comme Les voies du seigneur (4 tomes chez Soleil).

Cet album reprend la campagne de Charles VIII en Italie. Derrière un dessin superbe, les jeux de pouvoirs entre les différentes familles italiennes et le roi de France se dévoilent ici dans toutes leurs complexités. Henri et Blasco vont y participer bien malgré eux. 

 


Les couvertures des 3 albums - © Delcourt 2021.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse