Delcourt : Europa T1, L'Histoire secrète T36, La montagne invisible T2

/ Critique - écrit par plienard, le 07/05/2021

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Tags : histoire guerre jeune france album jean vie

Europa - Tome 1 : La lune de glace - note : 7/10

Les auteurs de Centaurus - Léo et Rodolphe pour le scénario, Zoran Janjetov pour les dessins - reviennent avec ce qu'ils savent faire et qui marche le mieux : une épopée spatiale et futuriste.


© Delcourt 2021.

 

Europa, la quatrième l'une de Jupiter, fait l'objet de recherches scientifiques. Une base y a été installée pour étudier l'océan intérieur qu'elle cache. Mais après une mission qui ne donne plus de nouvelles, une seconde a été envoyée avec le même résultat. Le peu d'informations qu'elle a réussi à transmettre laisse présager le pire. Un troisième équipage va alors être affrété en urgence. Suzanne Saint-Loup est ainsi contactée pour rejoindre l'équipage qui sera dirigé par Paul Douglas. Une équipe compétente mais composée d'éléments hétérogènes. Suzanne est reconnue pour son insociabilité ; le scientifique Winston Pulp est contraint d'y participer et le commandant a un passé d'alcoolique ; la colonel Bella Sontag et le capitaine Anton Sorg, des forces spéciales de l'ONU apparaissent stricts et coincés sur les règles ; et seul le médecin Vincent Cassani semble consensuel. Bref tout cela part sur de bonnes bases.

 

L'histoire secrète - Tome 36 : les 7 tours du diable - note : 6,5/10

Les fans du duo Pecau-Kordey et de leur série L'Histoire secrète peuvent se réjouir. Il semble bien que cela n'est pas prêt de s'arrêter bien que le tome 32 en 2013 venait boucler la frise chronologique des archontes de -1350 av JC à 2013 ap JC. Huit ans plus tard, on a cinq tomes supplémentaires qui comblent quelques trous de la frise et surtout apportent de nouveaux éléments et personnages : les Brillants.


© Delcourt 2021.

 

Alors pour tout savoir, il faut lire le tome 0 qui relance l'intrigue originelle : la possession d'ivoire permettant de jouer sur le hasard et surtout avec de forces surnaturelles

Une série intelligente, mais surtout complexe pour raccrocher tous les wagons dès que vous lâchez un ou deux albums. Alors si vous ne connaissez pas la série, ce serait bête de fuir à toutes jambes. Mais il va falloir vous armer de patience et commencer par le début et le tome 1. Pour le tome 0, vous pouvez attendre d'en être au tome 34 ! Et oui, il n'y a pas que l'intrigue qui est complexe !

Sinon pour ceux qui connaissent, Dyo apprend qu'une des sept tours du diable a été réactivée alors qu'il pensait avoir résolu le problème dans le passé. Son frère Erlin est aussi prévenu de son côté et a besoin des connaissances de sa soeur Reka sur le pouvoir du Vril.

 

La montagne invisible - Tome 2 : La mémoire du monde - note : 6,5/10

Fin du diptyque de Makyo et Frédéric Richard, sur des dessins de Léomacs qui met en exergue la philosophie bouddhiste et les problèmes du Tibet avec l'occupation chinoise.

Zacharie et Gunther sont maintenant au Tibet. Ils doivent retrouver le père du premier qui est le seul capable d'opérer sa fiancée, et qui est la soeur du second. Mais Gunther cherche aussi des réponses sur le passé entre sa famille et celle de Zacharie. Un passé qui remonte à la shoah.

L'album louvoie ainsi entre réalisme et spiritisme avec une première partie extrêmement terre à terre, où il est notamment question de la résistance tibétaine face à l'invasion chinoise. Puis, à mesure que les deux personnages se rapprochent de la montagne Kailash, où se trouve le père de Zacharie, des phénomènes voire des hallucinations apportent au récit un côté immatériel et spirituel propre à la philosophie bouddhiste. Les personnages y trouveront les réponses qu'ils attendent, mais rien n'est moins sûr.

 


Les couvertures des 3 albums - © Delcourt 2021.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse