Delcourt - Die Die Die & L'autre Terre !

/ Critique - écrit par Canette Ultra, le 30/01/2020

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Deux séries coups de poing mais également coups de pied, coup de feu et plus encore !

Die ! Die ! Die ! - Tome 1 - 7.5/10


© Delcourt 2020.

 

Kirkman a fini Invincible et Walking dead alors il faut bien qu'il s'occupe. Il lance alors une nouvelle série avec Gimple, Burnham et Fairbairn et cela n'a rien d'une série avec des licornes, des arcs-en-ciel et des fontaines de chocolat !

En fait, en lisant Die ! Die ! Die !, j'ai retrouvé un peu le côté tripes de The Boys ou de Crossed. Sauf qu'ici, pas de super-héros ou de maladie de dégénéré puisque nous sommes dans le monde des complots, des espions et des mercenaires. Nous allons donc avoir une cabale qui s'occupe d'envoyer les meilleurs assassins pour sauver les miches du monde tandis que celui-ci tâche de dormir tranquillou. Seulement, les choses vont se compliquer quand l'un des meilleurs assassins disparaît en y laissant son bout du nez. A partir de là, attachez votre ceinture, c'est sanglant, fou et ça complote dans tous les sens.

Die ! Die ! Die ! est plutôt dense et les moments de folie meurtrière n'aident pas à refroidir nos neurones entre deux explications. En tout cas, c'est plaisant et nous sommes scotchés à chaque page. Certes, c'est parfois un poil confus et alambiqué. Nous passons d'un clip MTV à un cours de géo-politique sans transition mais l'ensemble tient la route dans sa folie.

Visuellement, je l'ai dit, j'ai retrouvé un peu de The Boys et de Crossed, il ne faut pas laisser traîner son comics dans n'importe quelles mains ou le lire pénard dans les transports. Découpage de membres, explosions de crânes et parties de jambes en l'air sont communs dans Die ! Die ! Die ! Cela dit, on passe un moment défouloir sur fond de complot. Mission accomplie pour nos héros qui ne font pas dans la finesse !

L'Autre Terre - Livre Un - 8/10



 


© Delcourt 2020.

 

Allons directement à l'essentiel car je dois avouer que si je dois détailler le CV du scénariste Tom Peyer, j'en ai pour la nuit. Le vétéran des comics a roulé sa bosse chez DC et Marvel et à toucher de près ou de loin à tous les univers. Héros colorés comme Wonder Woman ou torturé comme Constantine, il a tout vu ou presque. A ses côtés Jamal Idle qui peut se targuer d'avoir fait honneur à Zatanna ce qui n'est pas le lot de tous les artistes qui ont oeuvré sur la série.

Ici, place à la Terre Alpha où le Batman local se nomme l'Homme Libellule. Ce dernier est aussi un millionnaire super héros dôté d'un sidekick et il vit dans un monde très innocent que l'on pourrait comparer à la série Batman des 50's. De l'autre côté, sur la Terre Oméga, le monde est plus "Dark Knight" et Dragonfly comme il se fait appeler là-bas mène une guerre sans pitié contre le crime tout en étant un hors la loi dans ce monde corrompu. Lors d'une grand baston entre leurs ennemis jurés nommés tout deux "Numéro Un" et équivalent locaux du "Joker", les rivaux de chaque Terre débarquent dans l'univers de l'autre.

Pitch classique et surtout choc de culture pour les héros mais également pour les vilains au grand dam des personnes pensant les connaître. Mine de rien, c'est certes classique mais c'est efficace. On se laisse embarquer dans les découvertes de nos héros et dans l'adaptation qu'ils vont devoir faire pour survivre. Qu'est ce qui fait un héros ? Comment ne pas devenir comme l'environnement qui nous entoure ? Des questions qui vont tarauder nos héros et qui va s'avérer une excellente balade dans le "multivers" où les dessins de qualité seront parfaits puisqu'ils mettront chacune des Terres en valeurs. Le déroulé du Livre Un et la conclusion nous font donc saliver quant à l'arrivée du prochain Livre. Une bonne surprise qui prouve que ce sont dans les vieux pots que l'on fait les meilleurs confitures.

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse