2 claques graphiques : La Météorite de Hodges & James Bond

/ Critique - écrit par Cirriana, le 06/04/2021

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

On vous présente tout d’abord le titre de Delcourt La météorite de Hodges. Histoire vraie d’une américaine qui a reçu une météorite sur elle pendant une sieste. Et sa vie tranquille de banlieusard du fin fonds de Hodges s’en est retrouvée chamboulée.

La météorite de Hodges : 8,5/10

Le traitement de l’histoire est assez particulier, il est abordé par tous les biais : la femme, la météorite, son mari, la presse, la science etc…


point de vue du mari.

 

Le traitement par petites cases est assez inédit : c’est beau, on rit,  on apprend. La panoplie de couleurs : verte pale, blanche, noire rend l’ensemble beau et surprenant.


des petites cases et des graphiques.

 

Bref, La météorite de Hodges est un bel objet, intéressant, original et un chouette cadeau à se faire pour tout amateur de BD.


DR.

 James Bond : Casino Royale : 8,5/10

On vous propose en second titre un grand classique : James Bond. Il est toujours délicat de s’attaquer à un tel monument. Entre la filmographie et l’imaginaire collectif il était difficile de créer un titre respectueux du concept tout en le rendant suffisamment innovant pour attirer le chaland.
Bond, James Bond ne dort presque jamais.

 

Donc voici le très bon James Bond : Casino Royal toujours chez Delcourt. On a presque envie de dire que tout repose sur le choix des couleurs, presque primaire, qui claque aussi fort qu’une balle de Beretta.
Du bleu klein du rouge, ça claque .

 

On apprécie aussi les traits classiques d’un James Bond : un homme classe et macho à souhaits, une femme aux courbes généreuses, du luxe et des scènes d’action. Bref,tout y est pour faire un bel hommage à l’œuvre d’Ian Fleming.
Bond, un patrimoine historique à lui tout seul.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse